Mercredi, 24 Juillet 2019
Accueil quotidien mutations sport Election à l’Acnoa: la candidature de Kalkaba Malboum en sursis

Election à l’Acnoa: la candidature de Kalkaba Malboum en sursis

1117
- Publicité -

Le comité exécutif de cette institution sportive reproche au Camerounais un manquement à l’éthique.

Par Guy Hyacinthe Owona

Les enjeux sont au-dessus des épaulettes en ce 7 mai. C’est l’ouverture de la 17ème session de l’assemblée générale ordinaire de l’Association des comités nationaux olympiques d’Afrique (Acnoa). Hamad Kalkaba Malboum, colonel camerounais, a en face de lui Lassana Palenfo, général ivoirien. Les deux convoitent l’unique siège de la présidence de l’Acnoa. On se serait attendu à tout, sauf au rejet de sa candidature par le comité exécutif réuni  à Djibouti. Un pays de l’Afrique de l’Est en présence de Mustafa Berraf, l’Algérien premier vice-président de l’Acnoa.

CandidatS Le Camerounais serait en violation du code d’éthique. Le site www.sportsvillagesquare.com   renseigne que le comité exécutif de l’Acnoa est entré en possession de documents qui indiquaient que le gouvernement camerounais avait mis à la disposition du candidat des fonds pour « motiver» les comités nationaux olympiques. Le comité exécutif estime que ces fonds étaient versés au candidat camerounais pour « motiver illégalement toute personne ayant une influence sur les élections». Face à cette situation, le comité d’éthique a analysé que « l’implication directe du gouvernement (camerounais, Ndlr) a eu pour effet de créer des conflits entre le Cno et leurs ministères du Sport », rapporte le site sportsvillages quare. Une attitude justifiée par le fait que le ministère des Relations extérieures avait chargé ses ambassades en Afrique de faire appel directement à leur gouvernement hôte pour demander à la Cnp de voter pour le candidat », ajoute-t-on.

Dans la même voie, le Minrex a eu à écrire à tous les ministères des Affaires étrangères en Afrique, « leur demandant de contacter leurs ministères du Sport avec le même message ». Un autre cyberjournal note que le président de la Confédération africaine d’athlétisme (Caa) « a été entendu » lors de cette réunion. Il « a reconnu avoir reçu un accompagnement financier de l’Etat du Cameroun, mais a contesté le but du financement ».

Hamad KalKaba Malboum

Hamad KalKaba Malboum

Conspiration?

Mais Hamad Kalkaba Maboum, sur son compte Tweeter créé pour l’occasion, mentionne en anglais qu’il s’agit d’une campagne de déstabilisation. Il s’agit là « d’une machination pour me mettre hors course pour qu’il n’y ait pas de compétition ». Bien avant, Kalkaba est allé demander l’onction du gouvernement pour présenter sa candidature. Le 7 mars dernier, le vice-président de l’Iaaf l’a présenté aux chefs de missions diplomatiques accrédités au Cameroun . Il «salue la décision du chef de l’Etat qui a accepté de présenter la candidature de Hamad kalkaba Malboum. Ce qui motive la candidature de notre compatriote, c’est d’abord les compétences de l’homme dans les prestations du sport militaire et civil », se félicitait Lejeune Mbella Mbella, ministre des Relations extérieures (Minrex). Aujourd’hui écarté du duel, il trouve que « c’est une évidence que l’actuel président a espionné ma candidature pour la dérouter. Mais, je tiens bon », ajoute-t-il sur son compte Tweeter.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP