Samedi, 21 Avril 2018
Accueil quotidien mutations societe Drame:ce qui s’est passé sur le site minier de Ngongoué

Drame:ce qui s’est passé sur le site minier de Ngongoué

76
- Publicité -

Une dizaine de personnes ensevelies dans ce village de Ngoura (Est), du fait de la non-restauration des trous d’or après exploitation.

Par Sébastian Chi Elvido et Cédric Maï Mbadinga (Cp)

C’est dans la nuit du 29 au 30 décembre 2017, aux alentours 23h, qu’une dizaine de personnes, des riverains du village Ngongoué, sont passés de vie à trépas, suite à un éboulement de terrain survenu dans le chantier d’exploitation minier de Kaié, dans l’arrondissement de Ngoura, département du Lom-et-Djerem. Après le drame, les autorités locales, à savoir le commandant de la brigade territoriale de gendarmerie, le chef de canton ainsi que le maire, Michel Mada, ont effectué une descente sur les lieux.

Celle-ci leur a permis d’en savoir plus sur cette tragédie. Ainsi, selon le maire, « on dénombre à ce jour [02 janvier 2018, Ndlr], neuf corps qui ont été extraits dudit site ». Après une réunion de crise présidée par l’autorité administrative locale, l’accès à ce site par les riverains a été interdit. Les premiers éléments de l’enquête en cours indiquent que l’incident qui s’est produit au village Ngongoué est le résultat de la non-restauration des trous d’or après exploitation. Une idée confirmée par le maire, qui soutient que « ce sont les Chinois qui refusent de restaurer les sites ». Toutefois, la controverse autour des réaménagements des sites déjà exploités persiste, dans la mesure où pour certains, il faut imputer cette mauvaise gestion aux institutions qui sont en charge de réglementer l’exploitation minière dans notre pays.

« Les Chinois payent la somme indiquée par les textes pour la restauration des chantiers, mais cet argent n’a jamais servi à quoi que ce soit », affirme un acteur du secteur. Au cours des dernières années, l’on a dénombré des accidents miniers dus aux mauvaises pratiques sur plusieurs sites dans la région de l’Est. Les morts qui en résultent, par dizaines, ne semblent pas beaucoup émouvoir du côté des autorités publiques.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP