Dimanche, 18 Août 2019
Accueil quotidien mutations societe Drame de Deïdo: Trois infirmières suspendues pour trois mois

Drame de Deïdo: Trois infirmières suspendues pour trois mois

502
- Publicité -

Le ministre de la Santé publique les sanctionne pour manquement grave à l’éthique et à la déontologie professionnelle.
Par Guy Martial Tchinda
Quatre jours après le décès de l’élève poignardé au Lycée bilingue de Deïdo, le ministre de la Santé publique (Minsanté) sévit. Malachie Manaouda a signé hier, 2 avril2019, une décision suspendant des personnels à l’Hôpital de district de Deïdo, dans la ville de Douala. Il s’agit de Mesdames Ndonda épouse Mbella Fidèle Louise Marie, Céleri Tonmi Nanaépouse Kouamo et Célestine Ndeko Nlontchi, toutes des infirmières. « Manquement grave à l’éthique et à la déontologie professionnelle », tel est le motif invoqué pour cette suspension de toutes les activités au sein de ladite formation sanitaire pour une durée de trois mois. Malachie Manaouda indique cependant que la mesure s’appliquera sans préjudice de poursuite disciplinaire contre ces dames.
La décision du Minsanté sonne comme le premier résultat de l’enquête qu’il a prescrite trois jours plus tôt, suite au décès de l’élève Bleuriot Rosmann Tsanou, poignardé au Lycée bilingue de Deïdo. Le ministre de la Santé publique s’était indigné de la publication sur les réseaux sociaux d’une vidéo décrivant la tentative de réanimation du jeune Tsanou, laquelle a été prise et partagée par des infirmières. « Tout en désapprouvant vivement le comportement de certains personnels de l’Hôpital de district de Deïdo, je voudrais témoigner ma proximité à la famille de la victime de cet acte odieux. Je viens de prescrire une enquête en vue de déterminer prioritairement les responsabilités dans cette affaire », avait-il posté sur son compte Twitter, le 30 mars dernier.

Dans cette vidéo abondamment relayée sur les réseaux sociaux, l’on aperçoit, dans une salle étroite, des infirmières, téléphones portables en main, occupées chacune à immortaliser l’agonie de l’élève poignardé. La salle est bondée de personnels soignant, mais deux personnes seulement sont au chevet du patient : un homme qui fait des massages cardiaques et une dame qui tient une bombonne en main, visiblement pour une assistance respiratoire.« Oui je filme. Je filme tout le monde », scande une femme, qui paraît moins préoccupée par l’état de santé du patient que par la prise d’images.
La mesure du Minsanté tombe après le report d’une réunion d’urgence sur « le respect de l’éthique professionnelle, la déontologie et la confidentialité dans la pratique des soins », censée se tenir lundi dernier, à la demande du surveillant général de l’Hôpital, Espoir Same Same.

Pour l’heure, seul le ministre de la Santé publique a officiellement réagi après le drame de Deïdo. Restent attendues les réactions de la ministre des Enseignements secondaires et de la Police, deux administrations concernées par ce crime.
Le 29 mars dernier, aux environs de 10h30,trois élèves définitivement exclus depuis novembre 2018 du Lycée bilingue de Deïdo, font irruption dans cet établissement scolaire, armés de poignards. Objectif : dépouiller de leurs téléphones portables des élèves venus retirer leurs bulletins de notes de fin du deuxième trimestre. Volant au secours de sa camarade dont le téléphone menace d’être arraché, Bleuriot Rosmann Tsanou reçoit un coup de poignard sur la poitrine. Il sera aussitôt transporté à l’Hôpital de district de Deïdo. « Après les premières analyses, il était anémié, pâle, les conjonctives étaient alertives. Il avait une plaie ouverte par l’arme blanche juste sous le mamelon gauche, exactement à côté de la pointe du cœur. Nous l’avons intubé et le massage a duré environ 45 minutes. Il ne répondait pas », explique le médecin-chef de l’Hôpital. L’élève de 17 ans inscrit en classe de Première succombera finalement à sa blessure.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP