Samedi, 19 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations culture Douala:La seconde jambe de Mama Nguea amputée

Douala:La seconde jambe de Mama Nguea amputée

1085
- Publicité -

L’artiste musicienne, malade depuis des mois, se trouve désormais dans un état critique à l’hôpital Laquintinie.

Par Merveille Tadesue (Stagiaire)

Les nouvelles sur l’état de santé de l’artiste musicienne Mama Nguéa ne sont pas bonnes. Après l’amputation de sa jambe gauche le 4 octobre 2019 dans une clinique de la capitale économique, la chanteuse vient de perdre la seconde. Sa jambe droite a été amputée au début de ce mois à l’Hôpital Laquintinie de Douala, où elle est internée en ce moment. Atteinte du diabète depuis plusieurs années, l’auteure à succès avait révélé avoir déjà subi quatre opérations qui n’ont pas connu le succès escompté.

Après l’amputation de sa jambe gauche il y a un peu plus d’un mois, la chanteuse va rester en observation à la clinique environ trois semaines, avant d’être autorisée à sortir. D’après un de ses proches, c’est une semaine après sa sortie de l’hôpital que son état de santé va se dégrader. Elle est alors transportée à l’Hôpital Laquintinie au service des urgences. Son état est jugé critique. « Ma sœur est très malade. Elle souffre. Elle est dans le coma. Elle ne peut ni parler, ni bouger. Voilà sa seconde jambe qui a été amputée », se lamente l’un des membres de sa famille. Ce dernier ajoute : « On a besoin de vos prières et nous continuons toujours à demander de l’aide ».

« L’état de santé de Mama Nguéa est assez grave et très critique, le diabète est à un stade très avancé et très élevé et il n’y a pas un bon dispositif et plateau techniques ici au pays », confie un membre du personnel soignant. Cependant, impossible pour le reporter de Mutations de voir la malade. L’accès à sa chambre d’hospitalisation est interdit ou du moins, très restreint. En rappel, c’est au mois d’août dernier que l’on était renseigné sur l’état de Louise Koubinom, de son vrai nom, au travers d’une vidéo postée sur les réseaux sociaux. L’on découvrait alors une Nguéa La Route amaigrie, pâle, défraîchie et pas au mieux de sa forme.

Dans ladite vidéo, l’auteure de « Soleil de décembre » appelait à la générosité des âmes de bonne volonté pour une évacuation sanitaire au Maroc afin de bénéficier d’une meilleure prise en charge. Selon ses explications, l’opération nécessitait cinq millions Fcfa. Suite à cet appel à l’aide, elle avait reçu le 17 août 2019, une enveloppe du ministère des Arts et de la Culture.

Pas satisfaite de l’aide apportée par le gouvernement, Maman Nguéa n’avait pas manqué de dire que cette somme ne pouvait pas couvrir l’ensemble des soins. « C’est trop petit, si le ministère des Arts et de la culture pouvait m’ajouter un peu d’argent pour aller de l’autre côté », plaidait-elle alors. Malheureusement, elle n’a pas pu avoir l’intégralité de la somme demandée et son opération s’est finalement déroulée à Douala

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP