Lundi, 18 Juin 2018
Accueil quotidien mutations education Don de 500.000 ordinateurs aux étudiants camerounais

Don de 500.000 ordinateurs aux étudiants camerounais

1049
- Publicité -
Les ordinateurs de Fame Ndongo

Par ailleurs la date de distribution des 500.000 ordinateurs n’est encore pas connue.

Par Mélanie Ambombo

Neuf mois se sont écoulés depuis l’annonce de la distribution de 500.000 ordinateurs portables aux étudiants camerounais. Le ministre de l’Enseignement supérieur (Minesup), Jacques Fame Ndongo s’en était chargé. La disponibilité de ce « cadeau » du président de la République pourtant annoncée en début de l’année académique 2016/2017 tarde à prendre corps. Les « récipiendaires » commencent à perdre espoir face à ces machines qui n’arrivent toujours pas. Des étudiants indiquent d’ailleurs clairement avoir oublié cette promesse. Sur le sujet, le Minesup rassure que « tous les apprenants réguliers et éligibles dûment inscrits au fichier national en cours de confection seront bénéficiaires de ce don ». Promesse faite hier à Yaoundé au cours d’une réunion avec les points focaux des huit universités d’Etat. Cette rencontre portait principalement sur l’état des lieux du processus de confection des listes biométriques des « éligibles » à ce programme.

Le Minesup rassure sur la publication progressive de la liste des établissements ayant rempli les conditions préalables. Mais rien ne filtre sur la date exacte de la distribution de ces machines. Chose curieuse à près de deux mois de la fin de l’année académique. Il déclare aussi que « les fonds du E-National Higher Education Network sont sur le point d’être débloqués », selon le Minesup.

Endettement

Une dette de 75 milliards de Fcfa à contracter auprès de la banque EximBank pourla fabrication de ces outils. En d’autres termes, la fabrication de ces 500.000 machinesn’a pas encore débuté. L’on sait que la distribution se fera par identification biométrique des étudiants dans les centres de distribution installés à cet effet. Selon le Minesup, à propos du projet, la partie chinoise, avec l’appui du gouvernement, s’active à valider l’ensemble de toutes les procédures administratives, financières et techniques. Le processus d’enrôlement biométrique est en cours. A cet effet, les universités d’Etat et les Ipes sont invitées à publier  la liste des éligibles au programme.

Ils devront également publier la liste des non éligibles et les raisons pour lesquelles ils ne le sont pas. S’inscrivant dans le cadre du « plan spécial jeunes » annoncé le 10 février 2016 par le chef de l’Etat, ce « cadeau » venait matérialiser le programme « e-national Higher Education » sous le slogan un « étudiant, un ordinateur ». Il visait aussi la mise en place d’une économie numérique destinée à généraliser l’usage des technologies de l’information et de la communication (Tic) chez les étudiants.

 

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP