Mardi, 11 December 2018
Accueil quotidien mutations education Les parents demandent l’application de l’interdiction de la cohabitation écoles-bars puisque les drogues et stupéfiants font rage à l’école

Les parents demandent l’application de l’interdiction de la cohabitation écoles-bars puisque les drogues et stupéfiants font rage à l’école

387
- Publicité -
Déviance

De l’avis des élèves de terminales des lycées et collèges de Yaoundé, candidats au concours de dissertation sur les défis des jeunes,  les déviances en milieu scolaire est l’une des causes.

Par Adrienne Engono Moussang

« Expliquez l’attrait des jeunes pour la consommation du tabac et des drogues. Proposez des pistes pour réduire ou éradiquer ces déviances ». Voici, un des sujets proposés aux jeunes des classes de terminale lors du concours sur les défis des jeunes scolaires. Le concours qui s’est déroulé le 29 avril à Yaoundé a été organisé par la délégation départementale des Enseignements secondaires du Mfoundi  en collaboration avec le quotidien Mutations et l’Organisation non-gouvernementale (Ong) PichNet du Pr Eloundou Enyégué.

Que pensent les jeunes scolaires du tabac et des drogues ? Ils reconnaissent que les ceux-ci les attirent. Convaincus que ces substances sont des stimulants  ils justifient leur ruée vers elles. C’est généralement face à une situation troublante ; déception amoureuse, solitude, incompréhension, échec scolaire, trahison, mépris par les autres, etc. Ils vont alors se réfugier dans cet univers des stupéfiants, persuadés d’y trouver force et courage pour sortir de l’impasse.  Consciemment ou non, ils recrutent leurs clients dans la population scolaire. Certains musiciens, tout comme des films proprement les confortent dans cette dérive dont ils n’arrivent pas à se défaire. Toutes choses qui contribuent au renforcement de la violence, au banditisme et à la délinquance en milieu scolaire. Sans oublier la destruction de leur système nerveux avec des cas récurrents de maladies mentales.

Les responsabilités

Les parents, les autorités administratives et les enseignants ont un  rôle primordial à jouer dans l’éradication de la consommation de l’alcool, du tabac et des stupéfiants. Des élèves de terminale condamnent la non-application par les autorités administratives de l’arrêté ministériel interdisant la construction des débits de boissons et kiosques à cigarette à côté des établissements scolaires. Ils souhaitent que soient renforcées des campagnes de sensibilisation à grande échelle par des affiches, des messages radio-télé et presse écrite à l’endroit des jeunes sur les méfaits des stupéfiants et que ces produits soient surtaxés. Les futurs étudiants proposent que les parents soient plus attentifs à leurs enfants  afin de les accompagner dans la gestion de leurs problèmes, leur puberté singulièrement.

Ce sujet a été soumis à 21 finissants des lycées et collèges divers de Yaoundé. Mais ceci étant un concours, Lucie Patricia Amvouna et son camarde Ange Jordan Fomen Zokeng du collège Jésus Marie sont respectivement première et troisième. Tandis que Quevine Njagoue Datchoua occupe la deuxième place.

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP