Lundi, 17 December 2018
Accueil quotidien mutations politique Le député Jean Jacques Zam annonce que le Repar organisera une plénière spéciale à la session parlementaire de Juin 2017

Le député Jean Jacques Zam annonce que le Repar organisera une plénière spéciale à la session parlementaire de Juin 2017

476
- Publicité -
Repar

Le député, coordonnateur du Repar, dans cette  interview revient sur la visite, il y aquelques semaines, de parlementaires européens à l’Assemblée nationale

Par Pascal Dibamou

Quel était le but de la visite des parlementaires de l’Union européenne (Ue) au Repar ?

Il n’y a pas de secret dans cette visite. Cette rencontre rentre dans le cadre de la coopération de notre réseau, le Repar (Réseau des parlementaires pour la gestion durable des écosystèmes forestiers d’Afrique centrale, Ndlr) et les Parlements du monde entier. Elle n’est pas la première du genre. Ces rencontres font partir de la diplomatie parlementaire. Mais, nous sommes honorés de l’intérêt qu’elle accorde à notre réseau. Nous voyons en cela le témoignage vibrant de l’importance de la coopération interparlementaire entre l’Union européenne et notre pays.

La correspondance que nous avons reçue a précisé l’objet de la visite de nos hôtes au siège du Repar. Mais, nous avons essayé d’aligner cette visite dans la mouvance de la célébration de la 34ème édition de la Journée internationale de la biodiversité, célébrée sur le thème : « Biodiversité et tourisme durable ». Nous avons saisi le cadre de cette rencontre pour remercier nos hôtes, de leur bonne compréhension sur le contexte et le cadre d’intervention du Repar au Cameroun, les actions menées et les principaux résultats obtenus. Nous avons aussi mis en perspective notre agenda de travail pour les mois à venir.

L’on entend beaucoup parler du Repar. C’est pour quels résultats sur le terrain en définitive ?

Les résultats suivent mais ne sont pas davantage relayés. Nos actions sur le terrain sont nombreuses. Notamment, l’organisation des foras nationaux de haut niveau en l’occurrence, des dialogues avec le gouvernement sur la problématique des droits des peuples autochtones, la réforme foncière, l’harmonisation des politiques sectorielles et la conduite efficace et cohérente des reformes. Notre but est de contribuer, à travers une action législative, à la bonne gouvernance et à la gestion durable et équitable des ressources naturelles et de l’environnement.

Qu’est-ce que le Repar peut finalement attendre de cette visite ?

Les deux parties ont bénéficié de cette rencontre basée sur les échanges mutuels d’expérience. Le Repar a beaucoup appris. Nous leur avons déroulé notre agenda spécial sur la biodiversité, qui est en ligne avec les engagements internationaux et les objectifs de développement économique et social de notre pays. La première activité majeure de cet agenda, c’est l’organisation au cours de la session parlementaire de juin, d’une plénière spéciale qui va connaître la participation du gouvernement. Bien entendu, ce sera en présence de la société civile, des partenaires et du secteur privé.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP