Mercredi, 23 Mai 2018
Accueil quotidien mutations culture Décès d’Anne Marie Nzié – Les obsèques auront lieu le 23 juillet

Décès d’Anne Marie Nzié – Les obsèques auront lieu le 23 juillet

168
- Publicité -

Après deux mois passés dans les tiroirs de la morgue de l’hôpital central de Yaoundé, la levée de corps de l’artiste est prévue le 21 juillet prochain.

«Anne Marie Nzié était une grande icône de la musique camerounaise, tout comme Françoise Foning l’a été dans le milieu politique au Cameroun. Nous devons préparer ses obsèques à la hauteur de sa personnalité», indiquait un membre de la commission pilotée par Jules Doret Ndongo, mise en place pour la préparation des obsèques de l’artiste décédée à l’hôpital central de Yaoundé le 24 mai dernier.

Après deux mois passés dans les tiroirs de la morgue de l’hôpital central de Yaoundé, l’artiste camerounaise sera finalement inhumée à Bibia, village situé dans l’arrondissement de Bipindi, le 23 juillet prochain. La mise en bière est à cet effet prévue le 21 juillet. D’après le programme des obsèques rendu public par le ministère des Arts et de la Culture, la dépouille mortuaire sera conduite ce 21 juillet au Palais polyvalent des Sports pour une veillée culturelle. Avant le départ pour Bibia le 22 juillet ou une grande veillée est prévue à l’église presbytérienne à partir de 22h, le cortège funèbre fera une brève escale au domicile de la défunte au quartier Cité Verte à Yaoundé. C’est dans une ambiance marquée par des cérémonies traditionnelle et officielle et des témoignages qu’Anne Marie Nzié sera inhumée le 23 juillet prochain en présence du représentant du chef de l’Etat.

Admise à l’hôpital central de Yaoundé le 9 mai dernier, Anne Marie Nzié a passé deux semaines au service de réanimation. Durant cette période, tous les regards étaient tournés vers cette formation hospitalière. Le ministre des Arts et de la Culture et son homologue de la Santé publique étaient venus à son chevet pour s’enquérir de son état de santé.

Narcisse Mouelle Kombi avait déposé une importante somme d’argent pour son traitement. Au lendemain de son hospitalisation, la nouvelle de sa mort avait embrasé les réseaux sociaux, radios et sites d’informations au Cameroun. Ce n’était alors qu’une rumeur, comme celle qui l’avait déjà «tuée» en 2013. Mais, dans la nuit du mardi 24 mai, la mort a finalement eu raison d’Anne Marie Nzié. Surnommée «la voix d’or du Cameroun», Anne Marie Nzié, 84 ans, était considérée par de nombreux mélomanes comme la «légende», l’«icône» et surtout, la «Maman» de la musique camerounaise.

Josiane Afom (Stagiaire)

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP