Dimanche, 29 Novembre 2020
Accueil quotidien mutations politique Curiosité:Des policiers votent au bar à Sa’a

Curiosité:Des policiers votent au bar à Sa’a

689
- Publicité -

Bouteille de bière en main, et certaines posées sous des chaises en plastiques, des policiers ont entamé leur journée du double scrutin municipale et législative du 9 février dernier, assis au bar.

Par Mélanie Ambombo

Tous en uniformes, ils ont pris d’assaut une buvette située juste à côté d’un bureau de vote. Ici, les commandes se passent à un gérant resté derrière la porte gardée à moitié fermée et soutenue par le pied.

L’on s’active dans les causeries et on rit à gorge déployée sous le regard envieux des passants. Ce n’est pas la seule buvette qui n’a pas respecté l’instruction du ministre de l’Administration territoriale (Minat) de garder les lieux de commerce fermés. Pour la circonstance, des domiciles privés ont été transformés en bar. Des couloirs ont été aménagés pour l’accueil des clients. Ici, on s’assied sur des casiers ou sur des bancs.

Le prix de la boisson ce jour a connu une majoration de 50 à 150 Fcfa en fonction de la boisson sollicitée. « Nous avons augmenté les prix parce que c’est un risque que nous prenons en bravant l’interdiction du Minat. Nous sommes juste prévoyants. Au cas où l’on nous prend, nous devons être en mesure de payer l’amende qui nous sera infligée », confie un gérant d’une de ces buvettes clandestines.

Même si le marché est resté fermé, des commerçants ont envahi la rue. On pouvait aisément se ravitailler en divers produits : plantains, tomates, harengs, feuilles de manioc. Même  l’

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP