Mardi, 11 December 2018
Accueil quotidien mutations politique Crise anglophone:Agbor Balla exclu du Consortium

Crise anglophone:Agbor Balla exclu du Consortium

372
- Publicité -

Le président de ce mouvement est accusé d’intelligence avec le pouvoir de Yaoundé.
Par Ludovic Amara
L’exclusion de Me Agbor Balla Felix Nkongho du Cameroon Anglophone Civil Society Consortium (CACSC), plus connu sous la forme courte « Consortium » est un nouveau développement dans la crise de leadership dans la cause anglophone. Le week-end dernier, le président du Consortium a été « renié » et déclaré « persona non grata ». Le Consortium soupçonne son désormais ex-chef de collusion avec le régime de Yaoundé. Le communiqué qui démet l’avocat de ses fonctions explique : « Le Consortium de la Société civile anglophone du Cameroun (Cacsc), a observé au cours des derniers mois, l’avocat Agbor Balla Felix Nkongho à partir du moment où il s’est déclaré et a été adopté comme président du Consortium, arrêté, incarcéré et libéré du camp de détention de la République du Cameroun (prison) à Yaoundé. Le comportement de cet homme de loi et ses récentes sorties sur et au-delà des médias sociaux ne traduisent pas seulement ses opinions, mais donnent à voir le fait qu’il s’est compromis ».

Pour motiver cette décision, les signataires du document ne cachent pas leur amertume en rappelant tous les efforts fournis pour obtenir la libération de Agbor Balla, et de plusieurs autres personnes arrêtées au cours des émeutes qui ont secoué les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. L’avocat a en effet, été libéré fin août dernier en compagnie de Fontem Neba, un autre leader du Consortium, et d’une soixantaine d’autres personnes, après près de huit mois de détention. Le communiqué susmentionné rappelle qu’avant « sa libération conditionnelle », tout avait été mis en œuvre pour qu’il soit remis en liberté.

« Les écoles du Southern Cameroon étaient complètement fermées. Les tribunaux ont été désertés par les avocats […]. Les populations du Southern Cameroon ont insisté sur le fait que pour que les écoles et les tribunaux puissent reprendre, et afin de garantir les conditions d’un véritable dialogue, l’avocat Agbor Balla Felix Nkongho, le Dr Fontem Neba, Mancho Bibixy, Penn Terence et compagnie, devaient être libérés sans condition. Beaucoup de pression a été exercé sur le régime de Yaoundé pour obtenir cette libération », tient à faire savoir les huit signataires du communiqué. Pour étayer leurs accusations de collusion, ils rappellent que Mancho Bibixy et Penn Terence, deux des meneurs des manifestations dans le Nord-Ouest et sur qui pesaient les mêmes charges que Agbor Balla, ont été maintenus en prison après la décision du président de la République.

Au demeurant, le Consortium regrette les « propos catastrophiques, préjudiciables et manifestes de l’avocat Agbor Balla Felix Nkongho sur les médias (BBC, Equinox, Facebook, etc), sa visite suspecte au Ghana, au Royaume-Uni et ailleurs où l’avocat est diamétralement opposé à l’agenda de restauration (du Southern Cameroon, Ndlr) de la population du Sud du Cameroun ». Le président déchu du Consortium avait en effet appelé, il y a quelques semaines, à une reprise des cours dans les régions anglophones. Une véritable hérésie qui avait provoqué l’incompréhension dans son camp. Il marquait par ailleurs son désir de prendre ses distances avec les mouvances séparatistes en se prononçant pour le fédéralisme.

Il est à rappeler que le Consortium a été formé il y a un peu plus d’un an au plus fort des revendications corporatistes (avocats et enseignants) qui secouaient les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Ayant à sa tête Agbor Balla, Fontem Neba et Wilfred Tassang, ce mouvement a été le principal interlocuteur des émissaires du gouvernement pour mettre fin à la crise. Seulement, le 17 janvier 2017, une volteface des autorités de Yaoundé va faire interdire le Consortium de toute activité sur le territoire national. Agbor Balla et Fontem Neba seront arrêtés tandis que Wilfred Tassang va réussir à fuir à l’étranger.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP