Vendredi, 19 Octobre 2018
Accueil quotidien mutations sport Can 2019:ce comité de normalisation qui inquiète

Can 2019:ce comité de normalisation qui inquiète

375
- Publicité -
Comité de normalisation

Pour certains, l’instance aura un impact dans l’organisation de la compétition par le Cameroun, pour d’autres non.

Par Priscille G. Moadougou

Alors que la vitesse de croisière de l’organisation de la Coupe d’Afrique des
Nations Cameroun 2019 est atteinte avec notamment, l’installation des membres du
comité local d’organisation le 17 août dernier, par le ministre des Sports et de l’Education physique, Bidoung Mkpatt, le bureau du Conseil de la Fédération internationale de football associations (Fifa) décide de la mise sur pied d’un co-
mité de normalisation à la Fédération camerounaise de football, le 23 août dernier. Si
la date d’expiration dudit comité est connue : «au plus tard le 28 février 2018 ». Rien n’est indiqué sur la date du début effectif de cette disposition qui se trouve dans les statuts de la Fifa.

Ainsi à l’article 8 relatif au « comportement des organes, des officiels et autres », l’alinéa 2 stipule : « Les organes exécutifs des associations membres peuvent, dans des circonstances particulières être relevés de leurs fonctions par le Conseil, en concertation avec la Confédération concernée, et remplacés par un comité de norma-
lisation pour une période donnée.»

Avec l’arrivée imminente d’un groupe de 10 personnes chargé d’assurer la « transition », cette nouvelle disposition aura-t-elle un impact sur l’organisation par le Cameroun de la Can 2019 ? Invité du 13h du poste national de la Crtv de jeudi dernier Mathias Eric Owona Nguini soutient : « Le moment choisi pour la mise en place  de ce comité de normalisation n’est pas gratuit. C’est un coup porté contre notre organisation de la Can 2019. Même s’il n’y a pas de lien apparent. Le comité de normalisation, qui sera
déjà pris par la restructuration, les impliquer encore dans l’organisation de la Can pourra être compliqué. A mon avis, ce n’est pas une affaire de droit, mais de lutte d’intérêts et de pouvoir ».

Par contre, un expert en droit du sport, qui a requis l’anonymat est formel : « Il n’y aura aucune incidence dans l’organisation de la Can 2019 au Cameroun. Il faudra juste changer quelques membres du Cocan, car certains membres désignés par
la Fécafoot font partie de l’Exécutif sortant. Dans l’organisation proprement dite, la Fédération camerounaise de football est juste un organe technique. Donc, on va continuer à jouer son rôle dans le Cocan en tant que tel. Il est important de savoir
que le comité de normalisation est là pour remplacer l’Exécutif en place. Après celui-ci, le nouvel exécutif va poursuivre l’organisation de ce tournoi, là où le comité de normalisation se sera arrêté ».

14h

On sera davantage fixé ce jour sur les éventuelles modifications et la nouvelle orientation que prendra le fonctionnement du Cocan, au cours de la conférence de presse que donne le ministre des Sports et de l’Education physique dans la salle
de presse du stade Ahmadou Ahidjo, à 14h.

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP