Mardi, 25 Juin 2019
Accueil quotidien mutations politique Chedjou Kamdem: « Les réseaux sociaux sont l’un des enjeux de cette élection »

Chedjou Kamdem: « Les réseaux sociaux sont l’un des enjeux de cette élection »

731
- Publicité -

Le spécialiste en marketing digital et Community Management se prononce sur l’annonce de la candidature du président Paul Biya sur Twitter.

Par Lucien Bodo

En tant qu’expert en communication digitale, que vous inspire le choix du chef de l’Etat d’annoncer sa candidature à l’élection présidentielle du 07 octobre prochain via Twitter ?
Il faut dire que c’est assez inédit le choix de ce canal de communication que sont les réseaux sociaux. Mais je ne suis pas très surpris car, si vous suivez les comptes du chef de l’Etat sur ces mêmes réseaux sociaux, vous verrez que son activité est très intense et ne date pas d’hier. En privilégiant une communication digitale, le chef de l’Etat offre l’exclusivité de l’information sur sa candidature à ses abonnés et à ses fans. Donc, c’était une bonne idée car, l’information en question est devenue virale en quelques minutes au Cameroun et même dans le monde.

Sur le plan de la communication digitale, y-a-t-il des éléments particuliers qui viennent renforcer cette stratégie ?
Le chef de l’Etat a utilisé une fonctionnalité récente de Twitter : les Thread. Elle permet de publier plusieurs tweets en même temps sur un fil conducteur. Ce qui lui a permis de publier son message en Anglais et en Français ; et d’y ajouter 4 hashtags spécifiques à sa communication : «#237Vote», «#PaulBiya», «#Cameroun» et «#Cameroon». La description de ces hashtags, notamment le premier, est une volonté claire d’impliquer tous les Camerounais en âge de voter et présents sur Twitter dans les prochaines élections camerounaises. Tout ceci montre bien que ce choix de canal était utilisé avec les dernières fonctionnalités offertes par Twitter.

Peut-on considérer que c’est un appel du pied à une jeunesse camerounaise désormais très connectée, notamment sur les réseaux sociaux ?
Evidemment. C’est même à elle que s’adresse le chef de l’Etat, comme il l’a fait le 10 février dernier en demandant aux jeunes d’être des internautes patriotes. La preuve en est que c’est ces mêmes jeunes qui ont contribué à la viralité de cette information en la partageant massivement non seulement sur Twitter, mais aussi sur d’autres canaux comme WhatsApp, connu pour être l’application mobile de messagerie instantanée la plus utilisée au Cameroun.

Cela dit, vu l’importance de l’événement – on parle quand même d’une élection présidentielle -, annoncer sa candidature par ces canaux numériques ne risque-t-il pas d’être interprété par certains, comme un manque de sérieux, compte tenu d’une certaine perception des réseaux sociaux ?
Je ne pense pas. Le Web 2.0 permet justement un rapprochement des entités avec leurs cibles sur des plateformes sociales d’échange. Souvenez-vous en 2012, l’ex-président américain Barack Obama avait tweeté « Four more years » pour annoncer sa réélection (Tweet le plus retweeté de cette année-là). On a souvent tendance à minimiser l’impact des réseaux sociaux dans une communication, alors qu’elle est très importante, surtout si l’on cherche à toucher un maximum de personnes et ce, de façon plus ou moins directe.

Avant Paul Biya, Cabral Libii et Akere Muna sont les deux autres candidats à avoir annoncé leur candidature à travers les réseaux sociaux. Pour vous, quelle est la place que vont occuper ces outils dans la course à l’élection présidentielle ?
Les réseaux sociaux sont sûrement l’un des enjeux de cette élection présidentielle. Contrairement à 2011 où l’on comptait encore moins de 500.000 Camerounais sur Facebook, l’année 2018 a vu le cap des 03 millions de Camerounais inscrits franchi en avril dernier. En plus de Facebook, Twitter, Instagram, YouTube et WhatsApp deviennent des sources d’information pour nos jeunes Camerounais. Du coup, leur adresser la parole via ces canaux devient une nécessité pour les pousser à aller voter le 07 octobre prochain.

 

Continuons la lecture des articles de Mutations en téléchargeant son application android : https://play.google.com/store/apps/details?id=com.abbiadigital.com&hl=fr

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP