Dimanche, 27 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations societe Chantiers d’Ayos:Des  prestataires reçoivent des  mises  en demeure

Chantiers d’Ayos:Des  prestataires reçoivent des  mises  en demeure

258
- Publicité -

Elles ont été faites au cours de la rencontre du suivi-évaluation des contrats du Bip 2020 entre l’exécutif communal et des responsables des entreprises adjudicataires.

Par Paulette Ndong

La réunion du suivi-évaluation des contrats du Budget d’investissement public (Bip) de l’exercice 2020 de la commune d’Ayos s’est tenue le 08 août dernier dans la salle des actes de la mairie. Il a été question pour l’exécutif communal de faire le point sur les différents chantiers en cours. Les routes, les ponts en travaux, la livraison des tables-bancs, la réhabilitation des écoles sont passés au peigne fin. Pour la plupart des entreprises adjudicataires desdits marchés en cours d’exécution, le taux de réalisation de certains travaux tourne autour de 80%. Une satisfaction pour le magistrat municipal de cette commune, Paul Ndongo Biko’o. «Je suis content de l’avancée des travaux. Mais il y a encore des efforts à fournir. Je veux une ville moderne, intelligente. Ayos doit être la vitrine du département du Nyong-et-Mfoumou», exprime le maire.

Cependant, parmi les prestataires, il y en a qui traînent encore le pas. C’est le cas de l’entreprise chargée de la livraison des tables- bancs. Le responsable étant absent à la réunion a reçu une mise en demeure. «C’est un récidiviste. Nous n’avons encore réceptionné aucune étape de son travail. Avec cette nouvelle mise en demeure, cette entreprise va comptabiliser deux avertissements», renseigne le secrétaire de la commission de passation des marchés, Francis Mbida.

Ce cas n’est pas isolé. Sur place, de nombreux chefs d’entreprise ont été sommés de livrer les ouvrages dans les délais. C’est le cas de l’entreprise Manko, dirigée par Marie-Thérèse Nkolo qui doit livrer les ponts dans un délai de 15 jours. Pour justifier le retard dans la livraison, la directrice pointe un doigt accusateur entre autres sur l’instabilité de la météo et de nombreuses tracasseries dans les procédures administratives avant la prise de fonction du nouvel exécutif communal.

En attendant la réception, une équipe va se rendre sur le terrain. Selon l’ingénieur en génie civil, Mireille Befolo et par ailleurs point focal des suivis des marchés de la commune d’Ayos, son équipe et elles vont évaluer les ouvrages. Pour le maire, il n’est pas question de se retrouver en fin d’année avec  des surprises. «Je suis prudent. Je ne veux pas entendre parler de sauvegarde le crédit. Pour plus de sécurité, nous comptons nous réunir une fois de plus à la fin du mois en cours pour un autre échange», conclut Paul Ndongo Biko’o.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP