Mercredi, 14 Novembre 2018
Accueil quotidien mutations societe 100 milliards Fcfa pour rehabiliter la Centrale hydroélectrique de lagdo

100 milliards Fcfa pour rehabiliter la Centrale hydroélectrique de lagdo

410
- Publicité -
Centrale hydroélectrique de Lagdo,

La centrale hydroélectrique de Lagdo, une belle de 35 ans est usée. L’ouvrage à rehabiliter approvisionne  à lui seul le grand Nord en électricité. Le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee), Basile Atangana Kouna visite cet ouvrage depuis le 29 mai dernier.

Par Nadine Guepi

La centrale hydroélectrique de Lagdo, qui a fait les beaux jours du Cameroun, est à l’agonie. Le ministre de l’Eau et de l’Energie (Minee) la qualifie d’«ouvrage mythique sur lequel repose le Réseau interconnecté Nord (Rin)». Elle est en proie au vieillissement, l’érosion des terres environnantes, l’accroissement de la demande (7.8% par an). Des facteurs qui cachent en fait une impréparation.

L’ouvrage vieux de 35 ans paye le prix du manque de prévisions sur l’augmentation de la population et des aléas environnementaux. «Des études ont démontré un ensablement qui est naturel, compte tenu de la durée de l’exploitation et de la géotechnique des sols dans cette région», a indiqué le Dg de Eneo dans son discours. L’ouvrage a par le passé couvert l’intégralité des besoins en électricité du Septentrion. Il est aujourd’hui arrivé à saturation. «Ces deux dernières années, la centrale de Lagdo a délivré en énergie des capacités au-delà des limites prévues par les concepteurs. Cette sollicitation extrême contribue à réduire le taux de disponibilité de ses quatre machines», a poursuivi Joël Nana Kontchou.

Réhabilitation

La centrale produirait aujourd’hui 30Mw sur les 72 prévus. Le Dg de Eneo a rappelé «la centrale de Lagdo n’est plus en mesure de couvrir l’intégralité des besoins en énergie du septentrion» . Le Minee pense déjà à la réhabilitation complète de cette centrale mise en service en 1983. «Le coût prévisionnel affiché de cette opération est de 100 milliards Fcfa. Des démarches sont en cours au ministère chargé de l’Economie (Minepat, ndlr) pour la recherche de ce financement», a-t-il martelé.

Sa capacité devrait passer alors à 80 Mw. La centrale hydroélectrique de Lagdo, a été construite par le Cameroun avec une contribution importante d’ingénieurs et d’ouvriers chinois de la China International Water and Electric Corporation. Cette centrale est située à 50 kilomètres de la ville de Garoua. Elle est construite sur le fleuve Bénoué. La centrale avait pour but de fournir de l’électricité à la partie nord du pays. Cette infrastructure devait aussi permettre l’irrigation de 15 000 hectares de culture en aval.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP