Lundi, 17 December 2018
Accueil quotidien mutations sport Canal 2 vs Crtv:l’autre match de la Coupe du monde 2018

Canal 2 vs Crtv:l’autre match de la Coupe du monde 2018

341
- Publicité -

Les deux chaînes de télévision ayant acquis les droits de retransmission des rencontres de cette compétition préparent la chasse à l’audimat.

Par Lucien Bodo

Non. La Cameroon Radio Television (Crtv) n’a pas l’exclusivité des droits de retransmission de la Coupe du monde Russie 2018 au Cameroun. C’est pourtant ce que laissait entendre, il y a encore quelques
jours, un spot diffusé à plusieurs reprises sur la chaîne de télévision à capitaux publics. Dans la grande tour d’aluminium de Mballa II, le conseiller technique n°1, Robert Ekukole, se justifie en expliquant qu’il s’agissait en fait d’une « erreur interne ». Fouillant son ordinateur de travail, il ressort le contrat signé le 23 juin 2017 entre la Crtv et Econet Media, l’un des sous-traitants de la Fédération internationale de football association (Fifa). Il s’agit d’une entreprise audiovisuelle basée en Afrique du Sud, avec une agence en
île Maurice. L’accord entre les deux structures comporte bien la mention « non-exclusif », et indique que la télévision nationale diffuse uniquement les matchs sur le territoire camerounais, sans possibilité de faire de la sous-traitance.

« Il n’y avait aucun enjeu à demander l’exclusivité des droits de retransmission de la Coupe du monde, étant donné que le Cameroun n’y est pas et que nous préparons les échéances à venir, notamment la Coupe d’Afrique des nations 2019 », indique Robert Ekukole. Lequel précise également qu’en réalité, les matchs de la prochaine Coupe du monde peuvent être diffusés par trois chaînes de télévision en clair au Ca-
meroun. Toujours est-il que cette « erreur » a semé le doute non seulement auprès du public, mais aussi auprès des annonceurs. Car, dans la course aux téléspectateurs, à l’occasion de ce rendez-vous sportif, se trouve un nouveau venu : Canal 2 international. La chaîne privée est la première à avoir engagé une campagne indiquant qu’elle a acquis les droits de retransmission de la Coupe du monde en Russie.
Le message d’exclusivité de la Crtv diffusé par « erreur » a donc été accueilli avec beaucoup de surprise.

Eric Fotso, le directeur général de Canal 2 International, renseigne en effet qu’un contrat a été signé en avril 2018 avec un autre sous-traitant de la Fifa, dénommé Kwese Free Sports (Kfs), appartenant à Econet Media.
Pour cette chaîne de télévision, la Coupe du monde est la suite logique d’une stratégie entamée depuis plusieurs mois. « Nous misons sur le sport. On a commencé avec le championnat d’élite de football. Ensuite, on a diffusé la Champion’s League et la finale de la Ligue Europa. Russie 2018 est une étape de plus dans notre stratégie », explique Eric Fotso.

Guerre d’audience
Toutefois, personne – ni à Canal 2, ni à la Crtv – n’est loquace au sujet du montant exact des droits de retransmission. Robert Ekukole précise néanmoins que la « Coupe du monde est moins coûteuse, parce que le marché est très vaste, comparé à une compétition comme la Can qui ne concerne qu’un continent. Toutefois, les droits varient enfonction des pays et le montant est compris entre 50 et 300 millions Fcfa ». Du reste, chacune des deux chaînes de télévision n’est autorisée qu’à diffuser 32 rencontres sur 64.
Les matchs des équipes africaines, l’ouverture et la clôture de la compétition ont été privilégiées. Seules les chaînes du câble et celles cryptées pourront proposer l’intégralité des rencontres aux téléspectateurs.

Passé l’étape de l’acquisition des droits de retransmission des matchs, l’autre grand défi reste la captation de l’audimat. Le compte à rebours apparaît à cet effet plusieurs fois par jour au coin de l’écran, sur les deux chaînes de télévision les plus regardées du Cameroun (d’après Médiamétrie). En plus des spots d’autopromotion et des programmes dédiés d’avant la compétition, chaque diffuseur national a prévu un dispositif particulier en fonction de sa vision, dès le coup d’envoi du 14 juin prochain. A Canal 2, l’on promet des plateaux futuristes, avec des commentateurs qui ont déjà fait leurs classes lors de précédents
rendez-vous footballistiques d’envergure. La directrice des programmes, Carole Yemelong, signale que des envoyés spéciaux seront déployés en Russie.

Par ailleurs, des reporters feront vivre l’ambiance de la compétition dans les communautés africaines.
Du côté de la Crtv par contre, pas d’envoyé spécial sur les terres de Vladimir Poutine. Le directeur de la programmation et de la conservation, Emmanuel Mbede, précise néanmoins que des programmes spéciaux seront proposés durant la Coupe du monde, en dehors des rencontres de football. Le plus important pour la chaîne étant de permettre au plus grand nombre de personnes de regarder la compétition, surtout dans les zones rurales, où seule la Crtv est généralement captée.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP