Mercredi, 21 Février 2018
Accueil quotidien mutations edito Organisation de la Can 2019 :se surpasser comme les Lions incompatibles

Organisation de la Can 2019 :se surpasser comme les Lions incompatibles

140
- Publicité -
crise anglophone

Même les adeptes de la formule, un rien chauvine, « impossible n’est pas Camerounais », en sont à relativiser leur optimisme.

Par Georges Alain Boyomo

Entre juin et juillet 2019, suivant les dernières décisions de la Confédération africaine de football (Caf), le Cameroun devra organiser la première Coupe d’Afrique des nations de football (Can) à 24 pays. Pour de nombreux Camerounais, cette nouvelle sonne comme un coup de massue pour notre pays, qui ne parvient pas déjà à donner des gages convaincants pour l’organisation d’une Can à 16 équipes. Les assurances données avec triomphalisme par le ministre des Sports et de l’Education physique relevant plus d’une dédramatisation bravache et d’un reflexe de témérité, propres à un candidat qui a attendu le dernier jour avant l’examen pour réviser ses leçons.

L’heure est grave. L’adrénaline monte. Pour un pays qui a accueilli la dernière Can masculine en 1972, qui est péniblement parvenu à organiser la Can féminine en 2016, à cause de la bureaucratie régnante, la mission paraît impossible. Le président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), Tombi à Roko Sidiki, a raison de la jouer prudente. « Une Can engendre beaucoup de choses, entre autres les infrastructures hôtelières, routières, aéroportuaires, hospitalières et sécuritaires. Cet ensemble fait que le gouvernement du Cameroun s’était engagé sur la base  de l’ancien cahier de charges pour 16 équipes. Maintenant il va falloir passer à 24 et il faut un nouvel engagement du gouvernement. Nous allons rentrer et discuter avec les plus hautes autorités de notrepays », a indiqué M.Tombi chez Rfi.

En attendant la première mission d’inspection de la Caf au Cameroun, en septembre prochain, et la communication du cahier de charges pour l’organisation de la Can 2019 (rénovée), il faut indiquer que le format de 24 équipes, qui a été inauguré en France, en 2016, pour ce qui est du championnat d’Europe de football (Euro) a mobilisé 10 stades. On imagine qu’il en faudra au moins six au Cameroun, sans compter les aires d’entraînement, pour montrer patte blanche en 2019. Mais la France, qui organisait l’Euro pour la troisième fois, a été désignée six ans auparavant, le 28 mai 2010, au détriment de la Turquie. Le Cameroun, lui, n’a que 20 mois pour rendre une copie correcte.

En toute logique, le Caf devrait donc être, sous ce prisme, indulgente. La révision des règles du jeu à moins de deux ans du coup d’envoi de la fête du football africain, ne devrait pas aller sans aménagements et ajustements conséquents pour le premier « cobaye ». Mais les propos attribués au président de la Caf, Ahmad Ahmad, après le symposium de Rabat, qui a accouché de la reforme de la Can, tendent à faire penser qu’aucune erreur ne sera pardonnée au Cameroun. « Je serai intransigeant sur le standard de cette compétition [la Can, ndlr]. Ou vous répondez, ou vous ne répondez pas au cahier de charges, sans interférence politique. Je m’excuse. J’étais un politicien, donc je sais faire face à des politiciens. Ça ne m’impressionne pas ». Cette déclaration, qui survient après un éventail de manœuvres autour de l’attribution (ou la réattribution) de la Can 2019, met une pression infernale sur le Cameroun.

Au lieu de pleurnicher et de crier au règlement de compte il fallait bien s’y attendre après le long et généreux règne (en faveur de son pays) de Issa Hayatou à la tête de la Caf, le Cameroun doit redoubler d’engagement et d’efforts pour éviter un retrait au pire et, au mieux, une Can au rabais. C’est généralement lorsque les Lions indomptables sont dos au mur qu’ils se surpassent. Au tour du leadership camerounais de faire preuve du Lion’s Fighting Spirit.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP