Mardi, 23 Octobre 2018
Accueil quotidien mutations edito Cameroun : d’un « coup de cœur », l’autre

Cameroun : d’un « coup de cœur », l’autre

228
- Publicité -

Ce n’est pas une légende, mais une histoire vraie.

Par  Georges Alain Boyomo

A la veille de la coupe du monde 1994, miné par la crise économique, le Cameroun, à travers son gouvernement, initie une opération « coup de cœur » au bénéfice des Lions indomptables, qualifiés pour la grande fête mondiale du football organisée aux Etats-Unis. Devant les caméras de la télévision nationale, un individu présenté comme un « homme d’affaires prospère » marquera les esprits à travers sa contribution financière plutôt relevée. Il s’agit de Donatien Koagne qui fera une offre de 10 millions Fcfa, qu’il remet en mains propres au Premier ministre, Simon Achidi Achu.

A l’époque, nul ne sait véritablement d’où le « roi du Cameroun » (C’est ainsi qu’il se serait présenté à feu Nelson Mandela, à l’occasion de l’investiture de ce dernier comme président de l’Afrique du Sud) tire sa fortune. La « feymania » est embryonnaire au Cameroun et personne ne se doute que Donatien Koagne, propriétaire d’un jet privé, est un escroc de la pire espèce. Quatre ans plus tard, on apprendra que « Donatien » s’était spécialisé dans la multiplication des billets d’argent, qu’il n’était donc qu’un faux monnayeur.

«Dans un petit laboratoire installé dans une mallette, Koagne cache deux vrais billets enduits d’une peinture noire. Après l’introduction du billet à dupliquer, un produit dissout la peinture noire, laissant apparaitre trois billets, apparemment identiques. Koagne fait ensuite des « tests » à plus grande échelle, en ramenant des valises de vrais billets mouillés à ses commanditaires. Une fois le test réalisé avec 100.000 dollars, les pigeons n’hésitent plus à lui confier des millions», relate le journal français Libération, en 1998, avant d’indiquer que « le Camerounais qui escroquait des chefs d’Etat » est détenu au Yémen.

Décédé, celui qui fut un temps célébré au Cameroun comme l’exemple vivant qu’un « laveur de voitures »
peut devenir riche, à force de travail, est passé à la postérité comme un « feyman », adepte impénitent du
paraître et du bling-bling. Sa contribution de 10 millions Fcfa n’avait pas aidé les Lions indomptables à
faire mieux qu’à la coupe du monde Italie 1990, tout comme elle n’a pas préservé l’Equipe nationale de
football du scandale de la mallette voguant entre Paris et New York.

24 ans après l’opération « coup de cœur » en faveur des Lions indomptables, voici « le plan d’assistance
humanitaire d’urgence pour les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest ». Un autre « coup de cœur » qui met en scène des personnages nantis qui n’hésitent pas à casser leur tirelire. Devant leur mise, celle de Donatien Koagne passerait pour du menu fretin. Le record de 100 millions Fcfa est déjà établi. En matière d’élan de cœur, un adage postule que « ce que la main droite donne, la main gauche ne doit pas le savoir ». Une autre sagesse renchérit que « le bien ne fait pas de bruit et le bruit ne fait pas de bien ».

Sous ce rapport, notre point de vue est qu’après le lancement officiel de l’action publique caritative dédiée au Nord-Ouest et au Sud-Ouest, le tapage médiatique, voulu par le gouvernement, n’était plus indiqué. A partir du moment où il existe un compte bancaire où les versements peuvent être directement effectués, la théâtralisation autour de cette quête nationale devient indigeste. A moins qu’il s’agisse de démontrer à la « communauté internationale » que le peuple camerounais, « uni et indivisible », est soudé derrière son chef, qui a instruit ce plan d’urgence. Et qu’au surplus, le Cameroun peut lui-même résoudre ses problèmes, en se contentant d’un appoint symbolique de l’extérieur.

Il est reste tout de même que le grand froufroutement de billets de banque à l’occasion de cette opération
«coup de cœur» interroge. N’est-ce pas une légitimation de la corruption qu’on dit être le carburant du
système en place et de ses acteurs ? L’histoire sauray répondre

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP