Dimanche, 21 Octobre 2018
Accueil quotidien mutations tech & web Internet haut-débit: plusieurs villes du Cameroun bientôt connectées à la 4G/Lte

Internet haut-débit: plusieurs villes du Cameroun bientôt connectées à la 4G/Lte

412
- Publicité -
4G/Lte

Le partenariat d’extension de la couverture 4G/Lte signé le 19 juillet entre Vodafone et Camtel vise à l’implémentation de ce projet
Par Lucien Bodo
8 mois déjà que sa clientèle surfe sur les vagues de l’internet haut-débit. Mais jusqu’ici, seules les villes de Yaoundé et Douala étaient arrosées. Très peu pour une entreprise qui ambitionne de devenir le numéro un dans le registre de la 4G/Lte. Pour les dirigeants de Vodafone Cameroun, l’heure était nécessairement à l’expansion. La communication du 19 juillet avait donc pour but de refléter l’image d’une entreprise forte et conquérante. Au loin l’épisode du mandat d’amener du directeur général Antoine Pamboro.

Pour preuve que tout va mieux, le fournisseur d’accès internet a signé il y a peu un contrat de partage de réseau pour l’extension de la couverture 4G/Lte avec la Cameroon Telecommunications (Camtel). Ce partenariat stratégique dans un marché de plus en plus concurrentiel épouse la logique d’un maillage du territoire national. Au plan technique, l’opérateur historique Camtel dispose d’infrastructures de pointe à même d’accompagner son partenaire.

Mobile Virtual Network Operator

Ce dernier va à son tour adosser sa technologie sur ces infrastructures pour d’abord renforcer sa position dans les deux capitales, politique et économique. Viendra ensuite l’autre grand chantier : connecter les zones urbaines des autres régions du pays, jusqu’ici peu couvertes. Vodafone Cameroun garantit que la qualité du service sera la même.

L’opérateur des télécommunications pourra ainsi faire abattre sa vague internet vers des lieux jusqu’ici peu explorés. L’artifice est rendu possible grâce à la technologie Mobile Virtual Network Operator. C’est le fait d’utiliser les infrastructures de réseau mobile d’un autre opérateur pour étendre son propre réseau. Pour des raisons commerciales, aucune date n’a été communiquée à la presse. Mais Antoine Pamboro affirme que « les tests d’interconnexion des réseaux ont été une réussite ». Il ne reste donc plus que le déploiement. Mais l’urgence est sonnée.

 


En effet, Vodafone n’est pas le premier à se positionner dans ce domaine. En début d’année, un concurrent direct offrant les mêmes services signait un contrat semblable avec la Camtel. Cette concurrence qui s’installe pourrait se répercuter positivement sur les utilisateurs avec notamment une diversité d’offres et des prix très abordables. Chose qui permettrait non seulement de faire grimper le taux de pénétration internet estimé pour l’instant à 11%, mais aussi de booster la couverture du réseau internet haut débit au Cameroun.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP