Dimanche, 8 December 2019
Accueil quotidien mutations economie Camair-Co:Pas de répit entre le Pca et le Dg

Camair-Co:Pas de répit entre le Pca et le Dg

304
- Publicité -
Le spectacle de rivalité entre le président du Conseil dadministration (Pca), Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe et le directeur général (Dg) de la Cameroon Airlines Corporation (Camair-Co), Georges Louis Njipendi est loin davoir atteint son épilogue. Après la désapprobation des décisions du Dg le 20 août dernier, le Pca convoque dans la foulée la 48e session du Conseil dadministration. Laquelle est prévue le 05 septembre prochain à Yaoundé et dont Georges Louis Ndipendi est invité à prendre part aux travaux.
Daprès sa correspondance datée du 23 août dernier, Jean Ernest Massena Ngalle Bibehe précise que « ladite session sera consacrée entre autres, à lexamen de la situation administrative, financière et technique de la compagnie ». Plus en détails, le « projet dordre du jour » est articulé en 12 points, dont le huitième porte sur la « situation de la Compagnie ». Il sera par exemple question ici de faire le « point sur la nomination de certains personnels/responsables sans avis préalable du Conseil d’Administration ». Le principal sujet à lorigine du bras de fer entre les deux hommes.
Dautres aspects tels que le « point de la dette de la Camair-Co ; point de l’exécution du budget ; point sur l’audit interne complet (sur le plan des infrastructures, des ressources matérielles, financières et humaines) ; point des contrats de location des aéronefs en cours », etc., figurent dans lagenda.
Pingpong
Saisissant la balle au bond, le Dg de Camair-Co a formellement réagi à la sommation dannulation du déploiement du personnel à lui adressée par le Pca, qui plus est tutelle administrative de la compagnie. Toujours dans le même style épistolaire, Georges Louis Njipendi a accusé réception des blâmes du « président ». Mais sans pour autant complètement plier léchine. Car en effet, le Dg a tenu à justifier et motiver ses actes sappuyant sur les besoins de la compagnie et sur la légalité. Aussi, dit-il, ses décisions « interviennent toutes dans un contexte marqué, aussi par dimpérieuses nécessités de service ».
Poursuivant, il explique que ce déploiement cadre avec « limpulsion de la dynamique commandée par la mise en œuvre de la stratégie de stabilisation à moyen terme », pour laquelle il a « sollicité et obtenu du Conseil dadministration en date du 25 juin 2019 ». Le Dg rappelle quà sa prise de fonction au sein de la compagnie, « plus de 70% des postes prévus par son organigramme, approuvé par résolution du conseil dadministration du 07 juillet 2019 et complété par résolution du 17 mars 2018, étaient, soit non pourvus, soit occupés à titre intérimaire, y compris pour ce qui est des rangs de directeurs ».
Il mentionne en cela « des postes stratégiques tels que ceux de directeur commercial, et de chefs de département et de la régulation centrale, de la tarification et distribution, contrôle des recettes commerciales, etc. Tous vacants « alors que ces structures sont appelées à gérer au quotidien, des questions dune importance névralgique pour les opérations de la compagnie », observe-t-il.
Au demeurant, ces décisions « ont été prises dans le strict respect dune part, des prérogatives de chaque organe dirigeant, tel que le stipule la réglementation en vigueur, et dautre part, les statuts de la compagnie », se défend-il. Non sans en décliner les « objectifs principaux ». Ainsi, il fallait entre autres, « remobiliser le personnel au sein duquel il sétait installé une certaine démotivation avec des cas notoires dindisciplines », justifie-t-il.
À en croire le Dg de Camair-Co, ces actions ont porté leurs fruits. Notamment pour ce qui est principalement de « lévolution à la hausse du chiffre daffaires à lémission de 341 millions Fcfa en mai 2019 à 937 millions en juillet 2019 ». Loin de faire un mea-culpa, Georges Njipendi suggère plus tôt « quau cours de sa prochaine session, le Conseil dadministration, dans sa collégialité, procède à lexamen de lopportunité de la désignation à titre intérimaire des cas de responsables, dont lapprobation ressortit de sa compétence ».

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP