Dimanche, 8 December 2019
Accueil quotidien mutations sport Conféderation africaine de football:Fin de parcours pour Issa Hayatou

Conféderation africaine de football:Fin de parcours pour Issa Hayatou

1397
- Publicité -

Le  Camerounais Issa Hayatou a  été  battu  hier  à  l’élection  du  président  de  cette  association  par  le  Malgache  Ahmad  Ahmad.

Par Priscille Moadougou

A la fin de la proclamation  des résultats  de  l’élection  à  la  présidence  de  la  Confédération africaine  de  football  (Caf),  Ahmad Ahmad  est  porté  en  triomphe  par  une dizaine  de  personnes.  Youyous,  cris, applaudissements  sont  de  mise.  Toujours  sur  leurs  épaules,  ils  se  dirigent vers  l’estrade  de  l’Auditorium  Nelson Mandela de l’Union  africaine,  qui  abrite la  39ème assemblée générale ordinaire de  la  Caf  depuis  mercredi  dernier.  Il  se trouvait  manifestement  au  fond  de  la salle.  Celui  qui  était  jusqu’à  la  mi-journée  d’hier  président de la  Fédération  malgache de football  vient  d’être  élu  président  de  la  Caf  par  34  voix  contre  20  pour  Issa  Hayatou. Le  Camerounais,  après  29  ans  passés  à  la  tête  de  l’instance  faîtière  continentale  du  football,  concourrait  pour un  8ème mandat.

Un tsunami  qui  est  d’ailleurs  à  l’origine de  «la  morosité  qui  s’installe  dans  la  salle»,  selon  un confrère  reporter-photographe,  Raphael  Happi  Bieleu,  qui vient  de  vivre  ce  moment  historique. Le  vote  à  la  tête  de  la  présidence  de  la  Caf  a  été  précédé par  un  autre.  Celui  relatif  à  l’admission  de  Zanzibar comme  55ème membre  de  la Caf.  Toutefois, cette  nouvelle admission  n’a pas  permis  au nouveau  venu d’être  électeur. C’est  donc  54 fédérations qui ont  participé  à cet  exercice.  Et comme  il  est  de coutume,  le  vote  se  déroule  par  ordre  alphabétique. L’Afrique  du  Sud ouvre le bal.  Issa  Hayatou sort de la salle. Loin  d’imaginer  que  le  60ème  anniversaire  de  la  Caf  tournera  au  cauchemar  pour  lui. Pour  arriver  à  vaincre  Issa  Hayatou  à  la  tête  de  la  Caf, Ahmad  Ahmad  est  resté  constant  dans  sa  volonté  de  diriger  cette  instance.  Celui  qui  dirige  la  Fédération  malagasy  de  football  (Fmf)  depuis  2003  annonce  sa candidature  le  12  janvier  dernier  à  Libreville  (Gabon),  lors d’une  session  du  comité  exécutif  de  la  Caf,  en  marge  de la  31ème  édition  de  la  Coupe  d’Afrique  des  nations. Une candidature  qui  n’est  pas  bien  vue  par  le  président  sortant.  Il  devient  le  paria.  D’ailleurs,  on  retire  à  Madagascar l’organisation  de  la  Can  cadets  (U17).  «Suite  aux  rapports des  visites  d’inspection  effectuées  par  la  Caf».  Ce  jour-là, le  Malgache est seul à n’avoir  pas voté ce retrait,  persuadé que  son  pays  était  prêt. Par  ailleurs,  le  président  de  la  Fifa,  Gianni  Infantino,  ne cache pas sa volonté d’alternance.  Il  s’est  d’ailleurs  rendu dans  plusieurs  pays  africains.  Et  sa  présence  en  Ethiopie lors  de  cette  assemblée  générale  n’était  pas  anodine.  Le président  de  la  Fifa  a  finalement  eu  le  scalp  d’Issa  Hayatou.  Lui  qui  avait  soutenu  le  Qatari,  Cheikh  Salman  lors  de la  dernière  élection  en  février  2016.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP