Vendredi, 17 Août 2018
Accueil quotidien mutations economie Budget de l’Etat

Budget de l’Etat

322
- Publicité -

Le Minfi se pare contre la sous-consommation.

Pour une meilleure gestion de la dépense publique, la direction générale du budget forme les contrôleurs financiers et ordonnateurs de crédit.

Le ministère des Finances plus que jamais engagé dans la dynamique de la performance au niveau de la dépense publique. Il entend mettre tout en œuvre afin d’éviter la sous-consommation du budget de l’Etat. Une situation décriée depuis plusieurs années du fait d’une part de la mauvaise gestion des ressources par les ordonnateurs de crédit, et d’autre part par le non respect des procédures par les contrôleurs financiers. Ces derniers, gendarmes de la dépense publique lors du contrôle de la solde et des pensions, oublient parfois de faire le rapprochement entre le poste de travail, la fonction et le statut du personnel et ses éléments de rémunération afin de détecter des anomalies.  Notamment le paiement à tort des indemnités, des primes et avantages. Un manque à gagner pour l’Etat dont les dépenses de personnel et de pension constituent près de 2/3 de dépenses de fonctionnement dans nos administrations.

Ces quelques tares et avatars de la chaine de la dépense publique constituent l’un des goulots d’étranglement des indicateurs de performance. Ceci explique le lancement par la direction générale du budget, d’une série de séminaires de renforcement des capacités des contrôleurs financiers et des ordonnateurs des crédits publics, afin qu’ils s’arriment aux dispositions de la réforme de 2007 portant nouveau régime financier de l’Etat.  Le deuxième séminaire a débuté hier à Yaoundé, et ce jusqu’à demain. « Les premières ressources d’une organisation sont les hommes. Du coup les contrôleurs financiers et les ordonnateurs sont les acteurs majeurs dans le cadre de la performance budgétaire. Il est donc  important de mettre en synergie les contrôleurs financiers, les gendarmes, et ceux qui sont les contrôlés afin qu’ils comprennent qu’ils servent une même cause», a souligné  Antoine Félix Samba, le directeur général du budget, à l’ouverture de ces travaux.

Ainsi, ces contrôleurs financiers et ordonnateurs de crédit suivent les exposés portant sur les généralités sur le budget de l’Etat, les acteurs de la performance, la nomenclature budgétaire, les processus budgétaires d’un compte d’affectation spécial, le rôle et les attributions des contrôleurs financiers dans la gestion de la finances publique.

Pascal Dibamou

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP