Vendredi, 25 Mai 2018
Accueil quotidien mutations environnement Braconnage : Au moins 20.000 éléphants tués chaque année en Afrique

Braconnage : Au moins 20.000 éléphants tués chaque année en Afrique

189
- Publicité -

 

Des nouvelles mesures pour l’amélioration de la lutte contre cette criminalité faunique  sont en examen à Kigali.

Le constat est triste et unanime. Il a été rappelé à Kigali dans le cadre de la 16ème réunion du Partenariat pour les forêts du bassin du Congo (Pfcb) ;  la lutte anti-braconnage en Afrique centrale a eu jusqu’ici des limites. Il n’y a qu’à voir le bilan. Selon l’organisation non gouvernementale en charge de la protection de la faune sauvage en Afrique, African Wildlife Foundation (AWF), 30.000 éléphants sont tués chaque année dans ce continent. Bien qu’une étude récente du Fonds mondial pour la nature (Wwf) relève que ce chiffre a baissé à 20.000, la menace reste grande et l’extinction des pachydermes est envisagée si rien ne se passe pour freiner le phénomène. Surtout dans  un contexte d’émergence de la plupart des pays.

Manfred Aimé Epanga, coordonnateur d’AWF bureau du Cameroun soutient que le développement s’impose et qu’il n’y a plus moyen de reculer. Il suggère que soient prises en compte au départ, les espèces et que leur rôle dans le développement économique soit compris, car : « La disparition de certaines espèces peut faire prendre un coup au développement économique.» Comme lui, des experts de la conservation de la biodiversité ont partagé leurs expériences  dans le combat contre ce fléau  en constatant les faiblesses des systèmes en place dans la sous-région d’Afrique centrale. Au moins 18 présentations ont alimenté la thématique avec pour objectifs d’aboutir à des recommandations ciblées et circonscrites dans le temps.

Eco-garde

Il faut rester dans l’approche de l’anticipation  au travers des échanges entre chefs d’Etat de l’Union africaine, et entre ceux-ci et les responsables de la Chine par exemple, peuvent contribuer à décourager les commerçants d’ivoire. « Il ne faut pas seulement se contenter d’impliquer dans la lutte ceux qui sont encore en fonction mais i même les anciens leaders doivent être les bienvenus.  Les pays de l’Afrique de l’Est ont des anciens chefs d’Etat et des leaders de tout bord dans leur comité de lutte contre la criminalité faunique et le commerce illégal des espèces sauvages », rappelle le représentant d’AWF.

Le massacre de plus d’une centaine d’éléphants au parc national de Bouba Ndjida, dans la région du Nord Cameroun avait suscité la mobilisation des pays de la Commission pour les forêts d’Afrique centrale (Comifac). Seulement regrette le représentant de cette instance, beaucoup de griefs entravent l’applicabilité mesures prises. Parmi ces griefs, l’accès d’un éco-garde armé dans le territoire d’un pays voisin pour pourchasser un braconnier. Le manque de qualification du personnel n’est pas à négliger. « Des douaniers nous ont avoué qu’ils ne connaissent pas toujours la différence entre des cornes de bœufs et des pointes d’éléphants », renseigne le responsable de la Comifac. Le statut des éco-gardes reste encore précaire. « Au Cameroun par exemple, c’est Wwf qui les outille. Or,  si ce personnel déterminant dans la lutte anti-braconnage n’est pas bien traité, cette spécialité ne va pas susciter des nouvelles vocations et on va se retrouver avec des aires protégées sans gardes », avertit le Congolais Henri-Paul Eloma Ikoleki . Ce dernier, expert en gestion et en crédibilité des aires protégées,  est l’un des initiateurs de la création d’une fédération des éco-gardes d’Afrique centrale pour définir le statut de ces travailleurs. La gestion participative des aires protégées a été suggérée. Tout ceci devra tenir compte de l’insécurité transfrontalière qui affecte la conservation dans le bassin du Congo.

Adrienne Engono Moussang (à Kigali)

Photo : dépouille d’éléphant (édition)

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP