Dimanche, 21 Octobre 2018
Accueil quotidien mutations chronique Bon appétit ‘’Chez Barthélémy’’! 

Bon appétit ‘’Chez Barthélémy’’! 

231
- Publicité -

Bienvenu à ‘’Chez Barthélémy’’, restaurant politique camerounais de classe présidentielle. Aujourd’hui, et ce depuis vendredi 02 mars dernier, le menu est barré d’un seul plat spécial : le ‘’persévéraré érraré’’.

Par Bibou Nissack

Ce mets d’initiés obéit à une composition d’ingrédients atypiques. D’abord, il est recommandé l’éloignement des ‘’followers naïfs’’ et la prise de 36 pincées de cynisme, d’y ajouter l’équivalent strict en inertie et attentisme ; saupoudrer ensuite abondamment 36 grammes de farine d’autisme, et flamber le tout avec une rasade de jusqu’au-boutisme à 36 degrés la liqueur. Enfin, porter le tout à ébullition pour de suite laisser mijoter à feu doux quelques temps.

Rassurer les convives retardataires, cette mignardise se mange chaude ou froide, et servir sous la forme d’un réaménagement gouvernemental et le tour est joué ! Ça y est, le gouvernement nouveau est là, et, de facto, il s’agit à la fois d’un nouvel-ancien gouvernement. Or, il est évident qu’en quelques mois, ce gouvernement ne pourra accomplir ce qu’il n’a pu accomplir de concert avec ses prédécesseurs en déjà 36 éprouvantes années. Car, le temps lui manque avant la prochaine élection présidentielle, et vu sous ce prisme, l’on serait tenté de conclure à un coup d’aiguille dans une moustiquaire tendue. On devine donc que les attentes liées à ce gouvernement sont ailleurs, car il ne peut humainement et objectivement défaire ce qui a été (mal) fait avant lui, et ne peut miraculeusement faire ce qui ne l’a pas été jusqu’alors. En effet, il fallait forcément éclipser le coup d’éclat politico-médiatique du SDF il y a un peu plus d’une semaine à Bamenda.

Ce parti et son ‘’Chairman’’ Ni John Fru Ndi n’ont-ils pas consacré l’alternance et le pari du rajeunissement, notamment dans la course à la présidence du Cameroun ?! Il fallait donc occulter cette révolution majeure. Il fallait aussi donner du grain à moudre au moulin politico-administratif encore lamentablement à la peine dans la mise en orbite de la fatigante et fatidique candidature du président de la République à l’élection à la présidence de la République. Comme c’est cocasse ! D’où les décrets de vendredi dernier, donnant en illusion l’image d’un président vif, alerte et contrôleur efficace. L’actualité sera donc toute entière occupée par le commentaire de ce ‘’réaménagement’’. Il y aura ensuite les commentaires des commentaires, la critique des commentaires, le commentaire des critiques des commentaires et les commentaires critiques. Ensuite, le même procédé sera appliqué aux ‘’déchus’’.

L’attrait et la délectation glauques que les petites gens éprouvent à l’observation des destins individuels désormais brisés par leur sortie du gouvernement seront ici fortement mis à contribution. La justice divine et autres motifs métaphysiques seront attelés au récit des causes de déchéance, avant que des quolibets et rires de gorge moqueurs ou sarcastiques ne viennent clore sentencieusement ces narrations souvent mythomanes. On le voit, la matière pour distraire le peuple camerounais de l’essentiel, l’urgence d’une réparation d’un pays tout entier en panne, sera abondante ; c’est du moins le pari qu’on subodore dans le mouvement de vendredi.

Sinon, comment autrement expliquer par exemple que ce gouvernement, dans le contexte actuel, se soit paré de deux nouveaux membres dont les actes ou propos inflammables ont largement contribué au déclenchement du brasier qui ravage aujourd’hui encore les régions Nord-Ouest et Sud-Ouest du Cameroun, tout en conservant des figures non moins impliquées à cet égard  ?! En se fondant sur le caractère routinier du chef en pareille circonstance, gageons déjà que les prochains plats du menu seront les ‘’émincés d’épervier’’ et le ‘’ndomba sénatorial du chef’’.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP