Mercredi, 19 Février 2020
Accueil quotidien mutations politique Bangou:le Rdpc célèbre l’école

Bangou:le Rdpc célèbre l’école

65
- Publicité -

Les enseignants et les élèves de cette localité font l’objet des attentions de l’élite, qui y a multiplié « des petits cadeaux » au cours des derniers mois.  

Par Jean De Dieu Bidias, à Bangou

La cour de l’école publique de Bangou chefferie, dans les Hauts-Plateaux (Ouest), a accueilli vendredi dernier un événement mémorable, qui a drainé des milliers de personnes : le premier meeting populaire de la campagne pour les législatives et municipales du 09 février prochain, couplé à la cérémonie de rétrocession de sept salles de classe et d’un bloc administratif, entièrement réhabilités sur financement de Théodore Datouo, député sortant et candidat à sa propre succession dans cette circonscription. La rétrocession des bâtiments flambants neufs, celui qui est par ailleurs vice-président de l’Assemblée nationale a voulu qu’elle ait lieu à cette occasion, eu égard notamment au climat d’embrouillamini qui règne entre l’Etat et les enseignants d’une part, et d’autre part entre les enseignants et le reste de la communauté éducative, constituée des parents et des élèves. Théodore Datouo et l’ensemble des cadres et militants de la section Rdpc Bangou Sud ont ainsi voulu lever toute équivoque : « la méfiance mutuelle apparente n’a pas lieu d’être ; l’Etat et l’ensemble de ses institutions soutiennent les enseignants et les élèves, fer de lance de la nation ». « Nos enseignants, notre fierté. Merci des efforts et des sacrifices constants. Chers enseignants, aucune nation, aucun homme ne se construit sans vous. Vous êtes des demi-dieux », répète l’élu de la nation. Qui a annoncé dans la foulée de la réhabilitation de l’école publique de Bangou chefferie, un geste à venir pour le collège Saint Jean-Baptiste de Bangou.

En attendant, il a remis séance tenante une enveloppe d’un million Fcfa à cet établissement privé confessionnel, qui, « face à la diminution des effectifs, fait face à d’énormes difficultés ». Le meeting politique, lui, aura été pratiquement ponctué d’hommages nourris en direction de la défunte maire de Bangou, Rosette Mboutchouang. « Nous n’avons pas encore oublié Mama Rosette qui a inoculé le virus Rdpc dans notre sang. Nous continuons de lui porter cet amour. Ses réalisations battent campagne pour les listes Rdpc, qui seront élues à 100% », promet l’une des candidates suppléante aux législatives. Théodore Datouo pense même que le Rdpc n’a véritablement pas besoin de battre campagne à Bangou. Vice-président de la commission départementale de campagne du Rdpc, Luc Sindjoun, par ailleurs conseiller spécial du président de la République, pense également que les appels au boycott lancé par certains acteurs politique ne sont pas écoutés dans cet arrondissement. Pour le prouver, lance-t-il à l’endroit des électeurs, « vous devez assurer 100% au Rdpc au Rdpc le 09 février en termes de suffrages valablement exprimés et 100% en termes de participation ».

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP