Dimanche, 27 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations Bafia:le Mbam célèbre Bassilekin III

Bafia:le Mbam célèbre Bassilekin III

1241
- Publicité -

Un meeting de remerciement au chef de l’Etat organisé samedi dernier dans le chef-lieu du département du Mbam et Inoubou.
Par Jean De Dieu Bidias
Ferveur populaire samedi dernier à Bafia, ville située à 120 km au nord de Yaoundé et traversée par la Nationale n04, où les populations du Grand Mbam dans leur ensemble se sont réunies pour célébrer la nomination, le 04 janvier dernier, d’Achille Bassilekin III au poste de ministre des Petites et moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa). Il était également question pour elles d’exprimer leur gratitude au président de la République, Paul Biya, pour cette promotion d’un des fils les plus méritants de la contrée à la fonction ministérielle.

A 50 ans, ce diplomate bon teint, qui accumule une grande expérience au sein des organisations internationales, charrie tant d’espoir que les jeunes des deux départements frères du Mbam et Inoubou et du Mbam et Kim lui conseillent de ne pas décevoir. « La jeunesse ici dans le Mbam se considère comme étant au cœur de la dynamique prônée par le Président Paul Biya. Dans le secteur qui est le nôtre, celui des Petites et moyennes entreprises, nous voulons jeter les bases d’une dynamique nationale permettant à tous les jeunes entrepreneurs, à tous les jeunes créateurs, à tous ceux qui sont porteurs d’une idée, de pouvoir être traduite en projet, et le projet de devenir une entreprise. Voilà le sens que nous donnons à notre action à la tête de cette entreprise », a promis le membre du gouvernement.

Achille Bassilekin III, qui hérite d’un département ministériel plutôt sensible en raison notamment de l’étroitesse de l’offre d’emploi et surtout du taux fort élevé de mortalité des Petites et moyennes entreprises (Pme) – autour de 72% -, garde la tête froide et sait, comme un maçon, il sera jugé au pied du mur. Il est porté en triomphe par sa communauté, mais ses résultats sont attendus à l’échelle nationale. « C’est la jeunesse camerounaise dans son ensemble qui trouve ici dans le Mbam et Inoubou, un petit microcosme de ce qui, sur le plan national, devrait être cette dynamique de soutien, d’accompagnement et surtout de mobilisation autour de l’action du Président Paul Biya », s’est-t-il félicité.

Le Minpmeesa se trouve être l’un des instruments clés du développement du secteur privé dans la marche vers l’émergence du Cameroun. Natif de l’arrondissement de Nitoukou dans le département du Mbam et Inoubou, Achille Bassilekin III est nanti d’un doctorat de l’Institut des relations internationales du Cameroun (Iric) et diplômé de l’Ecole diplomatique de Madrid en Espagne. Après avoir débuté sa carrière au ministère des Relations Extérieures en 1993, il devient fonctionnaire international au secrétariat général du Groupe des Etats d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Acp).

Il y occupera successivement les fonctions de conseiller économique à la Mission permanente de ce groupe de pays à Genève auprès de l’Organisation mondiale du commerce (Omc) de 2001 à 2007, puis successivement adjoint au chef de ladite Mission de 2008 à 2010, chef du département du développement économique durable et du commerce et sous-secrétaire général et chef du département du développement économique durable et du commerce du Groupe Acp à Bruxelles de 2010 à 2015. L’un des volets essentiels de ses activités aura été le développement du secteur privé et l’appui aux acteurs du secteur privé dans les 79 Etats membres de cette organisation.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP