Mercredi, 14 Novembre 2018
Accueil quotidien mutations edito Décès de Mgr Jean Marie Benoit Bala:l’autopsie de la division

Décès de Mgr Jean Marie Benoit Bala:l’autopsie de la division

410
- Publicité -
Autopsie

Un mois après la découverte de la dépouille de Mgr Jean Marie Benoît Bala, les résultats de l’autopsie étaient très attendus.

Par Priscille Moadougou 

Le 4 juillet dernier, dans un communiqué de presse signé de Jean Fils Ntamack, Procureur général près la Cour d’appel du Centre, on apprend: « […] Après examen approfondi, ils ont relevé l’absence de toutes traces de violence sur le corps du défunt et ont conclu à cet égard que la noyade est la cause la plus probable du décès de l’Evêque ».

Stupeur et consternation dans la communauté chrétienne. La réaction de l’Eglise catholique est sollicitée. Personne ne dit mot, si ce n’est sous le couvert de l’anonymat. Puis, grâce à un concours de circonstance, Mgr Samuel Kleda est face à la presse le samedi 8 juillet pour parler de la 11e Assemblée plénière des associations des Conférences épiscopales d’Afrique centrale, qui commençait ce jour-là. Les hommes de médias présents dans la salle en profitent pour avoir la réaction du clergé après ledit communiqué. «Nous maintenons notre position, c’est-à-dire ce que nous avons dit il y a quelques semaines», déclare le prélat en substance.

En effet, le 13 juin dernier, la Conférence épiscopale nationale avait déclaré que Mgr Jean Marie Benoît Bala a été brutalement assassiné. En persistant, l’Eglise catholique tourne le dos à la justice camerounaise et à Interpol. Et comment donc ne pas le faire, quand on sait que selon le communiqué de Jean Fils Ntamack, il y a eu deux autopsies effectuées par des médecins légistes locaux et à aucun moment lesdits résultats n’ont été portés à la connaissance de public.

Qu’est-ce qui n’a pas été satisfaisant dans les premiers rapports ? Fallait-il absolument que les experts internationaux arrivent pour donner une crédibilité à cette autopsie ?Toujours est-il qu’il y a désormais une fissure entre l’Etat et l’Eglise catholique. Cette fissure s’élargira-t-elle au point de devenir une vallée de distance ? Car, la Conférence épiscopale s’est prononcée certainement au regard d’un nombre d’informations dont elle dispose.

Il est rare qu’une personne qui se sente menacée ne le confesse à ses collaborateurs, à ses pairs ou à sa hiérarchie. Pour le défunt, on souhaite un repos éternel dans les meilleurs délais, loin de toutes ces supputations et de la manipulation de sa dépouille. A travers ce bras de fer en filigrane, on pourrait se demander qui a raison entre Dieu et les Hommes ? On est en plein conflit entre la science et Dieu. Voire entre le spirituel et le rationnel. On oppose ainsi le savoir d’une part, à la foi qui conseille d’ailleurs de croire sans voir, d’autre part. Pour les chrétiens, principalement les catholiques, l’Evêque relève du sacré. Alors convoquer la science pour comprendre ou encore élucider les circonstances de son décès ouvre la voie à une guerre de positionnement, qui est loin de se terminer.

Mgr Bala

Rarement l’Eglise, qui n’a pas encore séché les larmes des drames des religieux, prêtres et évêques froidement et sauvagement assassinés, ne s’est ainsi opposée à une position gouvernementale. Cette fois, la prééminence de la science spirituelle semble exiger plus de respect de la part des gouvernants, et poser comme préalable à cette affaire, un fait : Mgr Bala a été balancé dans l’eau par des mains suspectes après que celles-ci lui ont fait subir des sévices cruels et inhumains.

La science de son côté, défendue par de supposés ou réels experts venus outre-mer, impose le silence et la résignation à la lecture des titres pompeux de ceux qui ont pratiqué une autopsie contradictoire sur le corps de l’évêque mort de «noyade». Donc de mort naturelle. Alors que «les enquêtes sont en cours». Alors question : pourquoi enquête-t-on encore sur une mort «naturelle», si tant est que les experts aux conclusions inattaquables ont déjà livré leur bulle scientifique ?

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP