Dimanche, 27 Septembre 2020
Accueil quotidien mutations societe Attaque de Nguétchéwé:les populations font des propositions    

Attaque de Nguétchéwé:les populations font des propositions    

261
- Publicité -

Elles ont demandé à Midjiyawa Bakari d’œuvrer pour la multiplication  des postes militaires, des patrouilles.

Par Jacques Kaldaoussa

A la suite du double attentat-suicide perpétré par deux kamikazes dans la nuit du 1er au 2 août dernier avec un bilan officiel de 19 morts et 11 blessés, le président de la République a consenti de venir en aide aux victimes et aux blessés. L’appui convoyé à Nguétchéwé le 04 août dernier par le gouverneur de la région de l’Extrême-Nord était composé de 20 sacs de mil jaune, 30 sacs de riz de 50 kg, 30 sacs de haricot, 40 sacs de gombo, 40 sacs de légumes et 20 cartons de sucre. Par ailleurs, le comité de vigilance local a bénéficié d’un appui d’un million Fcfa.

Il a transmis aux familles affectées les condoléances du gouvernement et de prompte guérison aux blessés. Midjiyawa Bakari a félicité et encouragé les membres des comités de vigilance qui, au péril de leur vie, assurent les missions de surveillance et de renseignement aux côtés des forces de défense et de sécurité tout en invitant à plus d’ardeur au travail. «Le constat que nous faisons est que la population est enthousiaste. Elle a le moral haut. Nous avons également rencontré les comités de vigilance qui sont déterminés à accompagner nos forces de défense comme ils l’ont toujours fait. Cette descente a consisté à prendre la température, à leur présenter le message de condoléances et de souhait de prompte guérison aux blessés. Nous tenons à exprimer nos encouragements aux comités de vigilance», a indiqué le gouverneur de l’Extrême-Nord, Midjiyawa Bakari. Il leur a confié que le haut commandant militaire à d’ores et déjà défini des stratégies visant à renforcer les mesures de sécurité et mettre les populations à l’abri des incursions à répétition dans ce village situé à 35 kilomètres du premier village nigérian. Il a affirmé qu’il n’est pas exclu que le ministre de l’Administration territoriale fasse le déplacement de Nguétchéwé. Pour le maire de Mozogo, Boukar Médjéwé, «cet appui du chef de l’État vient à point nommé et au moment opportun parce que non seulement les familles des victimes ont été pillées et dépouillées de leurs productions mais c’est également parce qu’on est en période de soudure».

Après les remerciements pour ces appuis, le porte-parole des bénéficiaires, Bernard Bigama a émis quelques suggestions susceptibles de renforcer les mesures sécuritaires. «Nous souhaitons vivement que les effectifs des soldats soient considérablement augmentés. Il faut multiplier  les postes militaires, les patrouilles et les veilles. Il faut aussi accélérer la mise en service jusqu’ici bloquée du réseau électrique et améliorer l’état de la route», a-t-il suggéré.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP