Dimanche, 21 Octobre 2018
Accueil quotidien mutations societe Assistance – L’Aret au chevet des démunis

Assistance – L’Aret au chevet des démunis

368
- Publicité -

Le déplacement de l’Association des anciens élèves du primaire et du collège de la Retraite (Aret) vendredi dernier, n’était  pas un fait de hasard. Ce jour là, on célébrait la journée des droits de l’Homme. A leur manière, les anciens élèves de cet établissement scolaire (Aret) ont choisi de se rendre à la fondation Koni, basée au quartier Biyem-Assi à Yaoundé.

Il est pratiquement 15h lorsque les membres de cette association  conduits par leur président, Hervé Essewé font  leur entrée dans cet orphelinat. Ils sont accueillis par les touts petits et Julienne Nouthé Djubgang, promotrice du centre.  Qui prend la parole pour parler de la genèse et du fonctionnement de la fondation ; et ensuite ceux dont elle s’occupe au quotidien. Elle est assistée par d’autres femmes qui œuvrent aussi pour la bonne marche de la fondation. A son tour, Hervé Essewé présente le contenu du don : ustensiles de cuisine, couvertures, chaussures, riz, médicaments…

«Je ne sais pas quoi dire. C’est au-delà de nos attentes », exprime toute émue Julienne Nouthé Djubgang. «La fête de Noël, c’est pour bientôt. Il fallait qu’on vienne redonner à ces enfants le goût de vivre.  Et nous avons choisi d’offrir des dons à un orphelinat qui n’est pas subventionné. Ce qui est vôtre cas», précise Hervé Essewé.  Satisfaits de leurs présents, les touts petits dont l’âge varie entre 8 et 15 ans vont remercier leurs donateurs. Ceci en leurs présentant quelques récits et chants appris à l’école pour clore en beauté cette visite.

Dans la journée, les membres de l’Aret ont fait le tour de la Retraite, leur établissement scolaire de prédilection. De la maternelle au collège, passant par le primaire, Hervé Essewé et ses membres ont offert une blouse à chaque instituteur. Un geste salué  par tous. «C’est un remerciement qui n’a pas de prix. Avec ou sans blouse, venir nous voir et dire voilà maintenant, on va désormais prendre de vos nouvelles. Pour moi c’est magnifique », conclut Danielle Akoa, directrice de l’école maternelle de la Retraite.

Désiré Domo (Stagiaire)

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP