Mercredi, 20 Mars 2019
Accueil quotidien mutations politique Assemblée nationale:quatre projets de loi adoptés

Assemblée nationale:quatre projets de loi adoptés

381
- Publicité -

Des députés se sont montrés réticents sur le texte relatif à la ratification de l’amendement de la charte de l’Organisation de la conférence islamique.
Par Florentin Ndatewouo
Des quatre projets soumis à l’examen des députés hier mardi 13 novembre, celui autorisant le président de la République à ratifier les amendements de la charte de l’Organisation de la conférence islamique (Oci) devenue Organisation de la coopération islamique a été le plus discuté. Ce projet vise à « éliminer la discrimination sociale et le colonialisme sous toutes ses formes…et créer un marché islamique à terme ». Seulement, à l’occasion des discussions générales qui ont eu lieu à l’hémicycle, certains élus de la nation n’ont pas souhaité ledit texte. Ils dénoncent les cas de maltraitances que subissent les citoyens camerounais présents dans des pays membres de l’Oci. Défendant le bien-fondé de l’adoption de ce projet de loi au perchoir, le ministre délégué auprès du ministre des Relations extérieures chargé de la coopération avec le monde islamique, Adoum Gargoum déclare : « Nous devons tout faire pour décourager les jeunes à aller en aventure ». Le représentant du gouvernement va ensuite énumérer les avantages liés à l’adoption de cette charte d’amendement. « Dans le cadre de la lutte contre la pauvreté, nous avons déjà bénéficié d’un montant de 10 milliards de dollars de l’Oci sans contrainte ». Mais, pour les députés, les avantages relatifs à la signature d’un accord ne sont pas que financiers. « L’intérêt d’un accord peut être social, ou celui du respect des droits de l’Homme ».
Le projet est finalement adopté au terme d’échanges houleux. Trois autres projets ont également été adoptés hier à la chambre basse du Parlement. Il s’agit des projets de loi portant ratification de l’ordonnance du 02 octobre 2018 modifiant et complétant certaines dispositions de la loi du 20 décembre 2017 portant loi de finances de la République du Cameroun, pour l’exercice 2018 et celui autorisant le président de la République à ratifier l’accord relatif à la promotion et à la protection réciproque des investissements entre le gouvernement de la République du Cameroun et le gouvernement de la République de Turquie, entre autres

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP