Samedi, 28 Novembre 2020
Accueil quotidien mutations politique Assemblée nationale: un député du Logone et Chari fait le bilan de la 9e législature(2013-2019)

Assemblée nationale: un député du Logone et Chari fait le bilan de la 9e législature(2013-2019)

945
- Publicité -

Point de vue sur la fin de la 9e législature de l’assemblée nationale (2013-2019)

Par Hon Kamssouloum Abba Kabir*

C’est sans doute avec beaucoup d’émotion que les députés ont vécu, entre 11H et 12H, le 20 décembre 2019, la séance de clôture de la session parlementaire extraordinaire consacrée à l’examen du Code Général des Collectivités Territoriales Décentralisées.

Cette séance tout à fait particulière marque également le dernier et ultime acte officiel que les 180 députés de la 9e législature, moins les 14 décédés, ont posé.

Cette séance a, quelque part, le goût d’une prière d’adieu. En effet, à la sortie de l’hémicycle, les élus de la nation sont restés plus longtemps que d’habitude dans la « salle des pas perdus ». C’est comme si les membres de cette famille qui ont cheminé ensemble pendant six ans, depuis 2013, ne voulaient pas et ne pouvaient pas se séparer. Ils n’en finissaient pas de se parler, de se tenir la main et de s’embrasser, mais ils savaient que c’était bel et bien fini et que cette page de leur histoire ne reviendra plus. Même pas pour ceux qui seront réélus.

Ce qui a été le plus remarquable, au cours de cette session extraordinaire, est le comportement digne et fair-play des députés qui n’ont pas été retenus à l’issue des primaires organisées dans leur circonscription respective.

Ils ont, du 13 au 20 décembre, le temps qu’a duré cette session, continué à travailler et à donner le meilleur d’eux-mêmes, en commission et en plénière, comme si de rien n’était.

Cette attitude positive et constructive est à saluer et mérite le respect de leurs électeurs, même si leur mandat, pour une raison ou une autre, n’a pas été renouvelé.

Comme c’est de coutume, la séance de clôture a été présidée par le Très Honorable Cavaye Yeguie Djibril, président de l’Assemblée nationale. Pour l’essentiel, il a affirmé dans son allocution que les textes de la décentralisation ainsi adoptés vont positivement modifier le paysage politique de notre pays.

L’hymne national entonnée en anglais et français a mis un terme à cette session qui fera certainement date dans les annales et chroniques législatives et politiques du Cameroun.

Les députés qui ont participé à cette session extraordinaire de la décentralisation ont vécu des moments difficiles à oublier, eu égard à l’extrême sensibilité des thèmes qu’a abordé ce code soumis à leur examen.

La séance de clôture, que l’on pourrait également dénommée la « Cérémonie d’adieu à la 9e législature », ramène à notre esprit, par analogie de situation, une autre douloureuse séparation enregistrée au cours de cette même 9e législature, la disparition irréversible du « Palais de verre de Ngoa Ekellé ». C’est l’occasion pour nous de lui consacrer quelques lignes de cette publication.

En effet, c’est un immeuble auquel s’étaient attachés de nombreux Camerounais pour plusieurs raisons parmi lesquelles, sa conception avant-gardiste et sa stature imposante qui surplombe le plateau Atemengue. Il était devenu un monument qui a symbolisé à merveille, l’importance de l’Institution parlementaire du Cameroun moderne et indépendant.

En effet, elle est le socle sur lequel s’est construit l’état du Cameroun et s’est progressivement consolidé le concept de la nation Camerounaise. Une Institution qui mérite le respect et l’attention de la nation toute entière qu’elle a accompagnée sans interruption depuis sa naissance jusqu’à nos jours. Une constance qui passe inaperçue au Cameroun mais n’a pas échappé aux regards admiratif et envieux de plusieurs pays africains.

Apprenons donc à être fiers de la mère des Institutions républicaines de notre pays, malgré les imperfections dont elle a pu faire montre, au cours de son existence.

*Députe Rdpc à l’Assemblée nationale, circonscription du Logone et Chari, région de l’Extrême-Nord

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP