Jeudi, 2 Avril 2020
Accueil quotidien mutations economie Après-fête dans les marchés de Yaoundé:Bonne saison pour les clients

Après-fête dans les marchés de Yaoundé:Bonne saison pour les clients

198
- Publicité -

Trois semaines après les festivités de fin d’année, certaines denrées ayant connu une flambée des prix en décembre retrouvent leur stabilité.

Par Lorine Claudia Agnang

Poulet

Les fêtes de fin d’année passées, la vie essaye de reprendre son cours normal. Ainsi, finis les marchés périodiques : étals de jouets, guirlandes, sapins, etc. Les vivres de leur côté, loin d’avoir disparu, enregistrent un changement dans la tendance des prix. Au secteur poulets du marché Mvog-mbi à Yaoundé, les commerçants sont plus que jamais devenus très courtois envers les clients ; chose qui ne se faisait pas pendant les fêtes, parce que, disent-ils, ce sont les clients qui suppliaient à ce moment précis. A présent, c’est l’inverse. Comme en témoigne une commerçante assise devant son comptoir dans l’après-midi du 18 janvier dernier. Celle-ci propose des poulets de chair à 2700Fcfa. A entendre ce prix, l’on pourrait croire qu’il s’agit de maigres poulets. Pourtant, il n’en est rien. Car, pendant les fêtes, elle vendait cette même volaille à 3500Fcfa.

Pour preuve d’une activité morose, un client arrive et lui propose d’acquérir son poulet à 2000Fcfa. Elle décline l’offre dans un premier temps. Mais lorsque le client tourne le dos, elle finit par se raviser et négocie un prix de 2200Fcfa. En fait, elle n’a pas le choix. Puisque tout au long de la route qui mène au carrefour Mvog-Mbi, des commerçants ambulants leur font concurrence sur les rues du marché, proposant des pondeuses à 2300Fcfa. Tarif discutable. L’un d’entre eux confie que chaque jour, il fait sa sortie avec 100 poulets et réussit à écouler tout son stock. Ceci à la faveur de la proximité avec la route.

La baisse des prix s’observe aussi au marché Mvog-Ada où Ibrahim, un vendeur de poulet de chair, et ses collègues se ruent vers toute personne qui essaie juste de trainer le pas devant leurs comptoirs. Le long du marché et même de la route qui mène au lieu-dit « Mobil Mvog-Ada », d’autres vendeurs sont positionnés, tenant poulets de chair et pondeuses en main, et proposent les poulets de chair à 3000Fcfa les moyens et 3500Fcfa les gros. Les pondeuses quant à elles sont proposées à 2300Fcfa.

Pendant les fêtes de nouvel an et de Noël pourtant, « le poulet le moins cher était vendu à 3500Fcfa. Le prix des pondeuses, bien qu’ayant baissé, n’était pas si cher pendant ces festivités. Il coûtait au plus 2500Fcfa », confie Ibrahim.

Tomate                                                                                                                                          

Coté fruits et légumes, la tomate s’était illustrée pendant longtemps par des prix élevés, selon des vendeurs. Cette denrée est devenue encore plus chère lors des fêtes. « Au mois de décembre, je ne vendais que les tas de tomate de 300Fcfa, 500Fcfa. Et j’achetais le cageot à 11 000Fcfa ; parfois 16000Fcfa », raconte un commerçant au marché de Mvog-Ada.

En ce moment, la tendance a changé. Même au marché Mvog-Mbi, les commerçants reconnaissent que les prix des cageots se sont améliorés. Cependant, les clients préfèrent les tas de 200Fcfa voire plus ; ceci parce qu’ils les trouvent plus consistants, comparés à ceux de 100Fcfa. Lesquels comptent chez certains trois à quatre petits fruits.

Plantain

Le plantain aussi a été très sollicité durant les fêtes. Au marché de Mvog-Ada samedi 18 janvier, cette denrée mûre,  et parfois noircie, est au chômage, cherchant preneurs. A 500Fcfa ou 1000Fcfa le tas, les vendeuses n’hésitent pas à attirer l’attention de tout passant sur leurs marchandises. Des régimes que ces derniers vendaient à partir de 3000Fcfa pendant les fêtes sont taxés à 2000Fcfa et le prix est négociable. Plusieurs autres denrées ayant connu une flambée sont en train de retrouver leur stabilité, du moins, après avoir permis à plusieurs commerçants de se faire du beurre.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP