Samedi, 15 December 2018
Accueil quotidien mutations economie Appui aux entreprises:Ecam se mobilise en faveur des Pme

Appui aux entreprises:Ecam se mobilise en faveur des Pme

296
- Publicité -

Cette organisation patronale entend mener des actions afin d’appuyer ces entreprises dans leurs recherches de financement.
Par Blaise Djouokep
Les Petites et moyennes entreprises (Pme) ont reçu de nombreux conseils au cours de la première édition de l’After work, organisé par le groupement patronal Entreprises du Cameroun (Ecam). Au cours de cette rencontre, il était question de voir les avancées des banques et assurances pour les Pme et les Très petites entreprises (Tpe). L’objectif de ce concept étant de réunir les patrons des Pme et Tpe autour d’un thème sur lequel ils discuteront avec les décideurs afin de trouver des solutions aux problèmes qui minent le secteur privé.

Les problèmes de financement des entreprises ont une fois de plus été exposés par les promoteurs de Pme. Mettant à nue une fois de plus la très mauvaise image qu’ont les Pme de la banque au Cameroun. La crise de confiance entre les Pme et les banques a une fois de plus été abordée. « Au Cameroun, on a des usuriers à la place des banques. Les banques au Cameroun ne contribuent pas au développement des entreprises. La banque dans le contexte camerounais, c’est l’affinité », fulmine le Directeur général de World Business, Honoré Cesar Ngomono, après avoir raconté sa triste expérience avec les banques classiques.

Avis partagé par de nombreux autres chefs d’entreprises. Mais pour les responsables des banques, le problème est ailleurs. D’après le gestionnaire de Pme à la Bgfi bank, les dossiers de financement des Pme sont mal présentés. « Après examen de la demande, on constate souvent que le problème réel de la Pme n’est pas ce pourquoi il s’est présenté à la banque. Il est préférable pour les Pme de ne pas demander des découverts, mais, plutôt des avances sur factures ; parce qu’avec les découverts, les intérêts sont bien plus haut. Il y a donc un problème d’identification du besoin propre à chaque Pme », explique t-il. Les Pme ont souhaité qu’Ecam mette sur pied une plateforme afin de permettre aux entreprises de payer leurs factures.

Et pour le 1er vice président d’Ecam, Perrial Jean Nyodog, « Ecam se doit d’être le porte-voix des Pme ». Les membres de cette organisation patronale, devraient, explique-t-il, être privilégiés pour accéder aux marchés des grandes entreprises des membres d’Ecam. Il a également appelé les Pme à faire le renforcement des fonds propres en élargissant le capital et en sollicitant ceux qui peuvent avoir les moyens de venir renforcer les fonds. « Il faut faire comme les start-ups qui lèvent les financements. Donc, n’ayez pas peur que votre entreprise vous sera retirée. Cela permet d’offrir plus facilement les financements par les banques », a conseillé le vice président d’Ecam.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP