Mercredi, 14 Novembre 2018
Accueil quotidien mutations environnement Agriculture: les semences toujours insuffisantes

Agriculture: les semences toujours insuffisantes

465
- Publicité -
SemancEs
La disponibilité des semences indispensable pour la production agricole reste sujette à caution, malgré les efforts des chercheurs.
Adrienne Engono Moussang
« Les moyens dont nous disposons sont très insuffisants ». Ceci est un extrait du cri d’alarme de Jérôme Mvondo, le directeur général de la Société de développement du cacao (Sodecao). Il lançait alors la campagne de « planting » de cacao. Pour cette culture, seulement cinq à six millions de plants sont disponibles par an.
Semences de cacao
Le problème se pose avec acuité pour d’autres plantes. Les semences,  de bonne qualité de  maïs, manioc, igname, plantain, arachide, haricot, pomme,  ne sont pas  toujours accessibles agriculteurs. Ce manque profite aux individus rusés qui se convertissent en experts semenciers. Ils imbibent les graines de maïs de colorant pour leur donner une coloration rouge. Il en est de même pour les  sachets en plastiques qui leur servent d’emballage.
Bouture

Déficit de semences

Pourtant, l’Institut de recherche agricole pour le développement (Irad), grâce à l’appui de l’Etat à travers le ministère de la Recherche scientifique et de l’Innovation et de ses partenaires techniques et financiers comme le Centre de recherche agricole pour le développement (Cirad), remplissent bien leur mission : celle de conduire les activités de recherche pour la promotion et le développement agricole dans les domaines agricole, forestier, halieutique, animal, environnemental, entre autres. Puisque : « Nous savons tous que le matériel végétal (semences et plants) est un facteur important de la productivité et de l’amélioration du revenu de l’agriculteur », signifie Noe Woin, le directeur général de cet institut. C’était le 10 avril, à l’ouverture du séminaire d’appui à la valorisation des variétés améliorées de l’Irad. Son but est de rechercher des clés de réussite des filières des semences et des plants. Les travaux prendront fin le 12 Avril prochain.
Aussi, en plus de la sensibilisation et de la formation des différents acteurs et des moments d’échanges entre ceux-ci et les différents partenaires, l’Irad va-t-il délivrer les différents résultats sur la mise en place ou rénovation des collections, des créations ou d’amélioration variétale d’élaboration des fiches techniques et de formation des semenciers et des agriculteurs.
Les règles d’accès aux ressources génétiques, la création et la protection des variétés, la production et la certification des semences et plants, leur distribution et l’utilisation des variétés améliorées meublent les débats auxquels prennent part les experts, les cultivateurs, les organisations non gouvernementales, etc.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP