Samedi, 20 Octobre 2018
Accueil quotidien mutations societe Affrontements de New Bell: le maire Denise Fampou appelle au calme

Affrontements de New Bell: le maire Denise Fampou appelle au calme

829
- Publicité -

Le maire de Douala II a fait cet appel lors de la réunion de sécurité organisée et présidé le 16 mars 2017 par le gouverneur de la région du Littoral, Samuel Dieudonné Ivaha Diboua. A cette réunion ont été conviées les autorités administratives, les élus locaux, les chefs de quartier, chefs traditionnels, leaders religieux, représentants des communautés. Elles ont en urgence  fait le point sur la situation d’insécurité dans le quartier New bell à Douala et trouvé les mesures pour éradiquer définitivement le problème.

Le cœur du problème est la montée en puissance de l’insécurité dans le quartier New bell. La dernière  scène d’insecurité remonte à la nuit du 15 mars 2017. En effet, un affrontement sanglant a éclaté, au lieu-dit Babylone, entre les habitants et les ressortissants d’un pays voisin. Un fait récurrent entre jeunes des quartiers KDD, Monkam, Nganguè, Babylone et autres, selon le sous-préfet de Douala II, Garba Bakari.

D’après les témoins, cet incident s’est propagé aux quartiers  Nganguè et dans une partie de Bonapriso, mettant les populations non concernées dans le désarroi. En fait les assaillants pour se rendre justice ont utilisé les armes blanches , les cocktails Molotov, entre autres. Ils ont plongé ainsi les populations du quartiers impliqués dans une sorte de guérilla hollywoodienne voire même des favelas brésiliennes. Toute chose qui va contraindre les forces de sécurité à utiliser les grands moyens afin de rétablir l’ordre public: quadrillage des camps du grand banditisme, arrestation des membres des gangs, rafles, accentuation du renseignement prévisionnel.

Pascal Dibamou

 

Newsletter: Restez au courant de l'actualité


- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP