Samedi, 28 Novembre 2020
Accueil quotidien mutations societe Affaire succession Kadji:l’audience prévue jeudi prochain  

Affaire succession Kadji:l’audience prévue jeudi prochain  

606
- Publicité -

Les deux factions des descendants du défunt homme d’affaires se retrouveront à nouveau au Tpi de Douala-Bonanjo le 04 juin 2020.

Par Blaise Djouokep

Jeudi, 04 juin 2020, les ayants-droit de la succession du défunt homme d’affaires Kadji Defosso décédé le 23 août 2018 vont à nouveau se retrouver au Tribunal de première instance (Tpi) de Douala-Bonanjo. Après la non-tenue de l’affaire le 25 mai dernier pour cause de férié, les deux factions devront à nouveau se retrouver après la plainte portée par l’une des parties pour « suppression et fabrication des preuves, tromperie envers les associés, faux en écritures privées ou de commerce, extorsion d’un acte, d’une signature, d’un blanc-seing ». Depuis le 02 avril 2020, Gilbert-Louis Kadji, Josette Kadji et Nicole Doudou Kadji Defosso répondent devant le Tpi de Douala-Bonanjo pour une kyrielle d’infractions dont les délits sus-cités.

Dans son édition du 05 mai 2020, le journal Kalara, hebdomadaire du monde juridico-judiciaire indiquait que tout serait parti de l’Assemblée générale mixte de la Société civile immobilière tenue le 26 juin 2019. Une assemblée qui n’aurait pas fait l’unanimité de la fratrie dont une partie a marqué son opposition à la tenue de ladite rencontre. Les trois plaignants (Odette Jadji, Pierre Kadji  et Jean-Patrice Kadji) reprocheraient par ailleurs aux autres membres de la fratrie d’avoir fait passer la Sci-Chimède pour une entreprise familiale, ce qu’elle ne serait pas.

Dans cette affaire, les débats n’ont pas encore été ouverts. Les mis en cause n’ont, pas encore donné leur version des faits. Les audiences jusqu’ici tenues n’ont également pas encore permises aux plaignants de s’exprimer sur les faits qu’ils ont porté devant cette juridiction. Mais les reproches de l’accusation sont étayés par des actes notariés, notamment le procès-verbal de l’Assemblée générale mixte de la SCI-Chimede dont la légalité est contestée. Cette affaire qui se tient au Tpi de Douala-Bonanjo n’est cependant pas la seule pour laquelle les membres de cette famille vont se retrouver devant les instances judiciaires. Une autre affaire est ouverte devant le Tribunal de grande instance (Tgi) du Wouri. La prochaine audience de cette autre affaire est prévue le 22 juin prochain.

Newsletter: Restez au courant de l'actualité

Loading

- Publicité -

AGENDA

Festival des musiques et danses patriomoniales

première édition de Business Coffee Break

Tous nos évènements
Mutations SHOP